S'identifier Contact Avis
 
23.66° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Exercice fiscal 2018-2019 : baisse considérable du marché de l’emploi pour le premier trimestre, selon L’IHSI

Exercice fiscal 2018-2019 : baisse considérable du marché de l’emploi pour le premier trimestre, selon L’IHSI








Pour le premier trimestre de l’exercice fiscal 2018-2019, l’indice d’emploi a encore chuté, selon le rapport de l’Institut haïtien de statistique et d’informatique (IHSI) sur l’évolution de l’emploi. « Son niveau est passé de 108.4 au 1er trimestre de l’année fiscale 2018 pour tomber à 107.1 au 1er trimestre de l’année fiscale 2019, soit une chute de 1.2 %. Cette régression est, toutefois, moins prononcée que celle de 3.1 % enregistrée au 4e trimestre de l’année fiscale 2018 », lit-on dans ce bulletin.

L’Institut haïtien de statistique et d’informatique a publié son rapport pour la première période de l’année fiscale 2019 concernant l’indice d’emploi dans le pays. À travers ce bulletin, l’IHSI fait état des lieux de la situation de l’emploi dans le pays. En effet, d’après ce rapport, la tendance de l’indice a été révisée à la baisse, le niveau est passé de 108.4 au 1er trimestre de l’année fiscale 2018 pour passer à 107.1 au 1er trimestre de l’année fiscale2019, soit une chute de 1.2 %.

Les Organisations non gouvernementales/Organisations internationales (ONG/OI) et le secteur public sont les secteurs institutionnels les plus affectés par la baisse de l’emploi au pays, si l’on se réfère aux données fournies par l’IHSI dans ce rapport. « En effet, le secteur ONG/OI a connu une variation interannuelle négative de 8.2 % au premier trimestre de l’exercice fiscal 2018-2019. L’Indice d’emploi de ce secteur étant passé du niveau de 110.7 à 101.6 en un an. Le secteur public, très important dans la tendance globale de l’Indice d’emploi a également régressé », a-t-on indiqué, soulignant que son indice est passé du niveau de 111.5 en octobre-décembre 2017 à 110.3 en octobre-décembre 2018, soit une chute de 1.1 % en glissement annuel.

Toujours selon ce rapport, seul le secteur privé a pu conserver une modeste croissance de 0.3 % sur la période. Le secteur public, pour sa part, a connu une chute de 11 %. La baisse d’emploi enregistré dans le secteur public est surtout due à l’évolution négative de l’Administration publique, car l’IE des entreprises publiques est plutôt en hausse, a-t-on expliqué. « L’IE de l’Administration publique est passé de 111.8 au 1er trimestre de l’année fiscale 2018 à 109.8 au trimestre sous étude, soit un recul de 1.8 % sur l’année », a-t-on déploré.

Cependant, d’après l’IHSI, l’autre composante, « Entreprise publique » a connu une croissance positive de 11.9 %. « Le secteur tertiaire participe beaucoup au recul de l’IE global pour ce trimestre. Le niveau de son IE est passé de 110.0 en octobre-décembre 2017 à 107.6 en octobre-décembre 2018, soit une chute de 2.2 %. Par contre, l’IE du secteur secondaire a enregistré une hausse de 8.8 % sur la période », a expliqué l’IHSI.

« L’évolution annuelle négative de l’IE observée dans le secteur tertiaire (-2.2 %) est consécutive au recul de toutes ses branches. Cette contre-performance est particulièrement constatée dans les branches « Autres services marchands » (-4.3 %) et Services non marchands (-2.2 %). Il convient toutefois de rappeler que les emplois temporaires avaient provoqué un pic extraordinaire (144.0 %) dans les Services non marchands au 1er trimestre de l’année dernière, ce qui peut expliquer la contraction observée pour cette année », a-t-on fait savoir.

Pourtant, d’après ce rapport, toutes les branches du secteur secondaire ont contribué à l’augmentation de son IE, l’exception est faite la branche concernant Bâtiments et Travaux publics. « Le niveau de l’IE de cette branche qui était de 47.9 en octobre-décembre 2017 est tombé à 45.2 en octobre-décembre2018, soit une baisse de 5.6 % en variation annuelle », a précisé l’IHSI.

Cluford Dubois



Articles connexes


Afficher plus [2263]