S'identifier Contact Avis
 
28.58° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Justice et Solidarité honore le travail de la radio télé Pacific

Justice et Solidarité honore le travail de la radio télé Pacific









L’organisation Justice et Solidarité (JS) a réalisé, le
vendredi 28 décembre 2018, à Cool corner restaurant, la
cérémonie de remise des plaques d’honneur et mérite
aux personnalités et médias qui ont contribué dans la
lutte pour le respect des droits humains dans le pays.
Entre autres, la radio télé Pacific est honorée pour son
impartialité et son sens d’objectivité dans la catégorie
média.
C’est le directeur de l’information de la radio télé Pacific,
Amose Chouloute, qui a reçu, le vendredi 28 décembre
2018, à Cool corner restaurant, cette plaque d’honneur et
mérite de l’organisation Justice et Solidarité (JS) décernée à
son institution. Cette distinction a fait suite à une enquête
réalisée par une équipe de l’organisation JS auprès du
public dans sept départements géographiques pour
récompenser des personnalités et institutions médiatiques et
de la justice qui sont restées conséquentes dans
l’accomplissement de leurs tâches pour la période de 2016-
2018.
Étant une jeune institution médiatique, la radio télé Pacific
s’est installée confortablement dans le secteur. De par la
qualité de ses émissions et le savoir-faire de ses jeunes
cadres, radio télé Pacific a su montrer aux autres comment
créer un auditoire fidèle, composé de tout âge, de toute
tendance politique et de classe sociale, avec tout le
professionnalisme nécessaire. La présence constante de ce
média dans les grands mouvements populaires, malgré les
menaces reçues, en dit tout du dévouement de
l’administration de cette institution pour informer la
population haïtienne.

Pour celui qui a fondé l’organisation Justice et Solidarité en
2012, Me Ebens Exantus, dont il est aussi le directeur
exécutif, son organisation est la voix des sans voix. Selon
lui, malgré la situation difficile qui règne dans le pays, il y a
des hommes et des femmes qui ont eu le courage de rester
fermes, crédibles et honnêtes dans l’exercice de leurs
fonctions. Tout en félicitant les récipiendaires des différentes
distinctions, Me Exantus les a exhortés à poursuivre leur
carrière dans l’intégrité. Il a appelé les autres citoyens du
pays à faire montre de solidarité afin de permettre à la
justice sociale de jaillir dans le pays pour le bonheur des fils
et filles de ce territoire.
Les nominés
Pour la communication médiatique : Radio télé Pacific,
Radio télé Kiskeya, Rezo Nodwès. Des journalistes comme
Beethoven F. Francois, Guerrier Dieuseul et Gabriel René,
Anne Myriam Loiseau (journaliste correspondant), Arnel
Joseph (journaliste correspondant) et Céphacile Guiliano de
St Marc ont été aussi décorés.
Dans le domaine de la justice, magistrat Fleurimont Exumé
et magistrat Benjamin Felismé respectivement tribunal de
première instance de Saint-Marc et de Port-au-Prince. Dans
les cours d’appel, magistrat Octelus Dorvilien de la cour des
Gonaïves, magistrat Jacques Pierre pour la cour des Cayes
et magistrat Yves Altidort de Port-au-Prince.
Quatre personnes ont reçu des honneurs et mérites pour le
secteur des droits humains. Il s’agit de Me Jacques Céus
Joseph du BODDH, Marie Yolène Gilles de la fondation Je
Klere, Antonald Mortimé de l’organisation Défenseurs Plus
et Me Marc Antoine Maisonneuve comme l’avocat défendant
la cause des veufs et orphelins et toutes les couches
sociales.

Woovins St Phard

Légende: Amose Chouloute recevant



Articles connexes


Afficher plus [13]