RTPacific Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Bon vent Etzer Charles, l’intellectuel et l’artiste !

Bon vent Etzer Charles, l’intellectuel et l’artiste !



Etzer Charles fut un homme sobre et élégant. Discret. Délicat. Classe. Moi, j’ai surtout connu l’intellectuel et le diplomate - moins l’artiste. Pourtant, il était aussi attaché à l’art en général, et à sa muse, qu’à l’intellectualité.

Dès mon premier entretien avec mon ambassadeur à Genève, en hiver 2003, j’ai senti ce double attachement. Etzer Charles est l’auteur d’une thèse doctorale en sciences politiques, laquelle fut publiée en 1994 aux éditions Karthala, sous l’intitulé « Le pouvoir politique en Haïti de 1957 à nos jours ». Un travail remarquable ayant fait l’objet de citations dans des articles scientifiques.

Comment un intellectuel peut-il être bon artiste - et inversement ? Par intellectuel, je ne désigne pas ici un démiurge, c’est-à-dire un créateur d’œuvres littéraires de fiction: roman, poésie, conte, nouvelle, etc. Le terme réfère de préférence à un scientifique. Un homme qui manie les concepts, et non simplement les mots. Un homme qui se sert des mots, mais ne les sert pas (Sartre, « Qu’est-ce que la littérature ? »). Un homme qui pense le réel sans pour autant le représenter dans la transcendance. Hegel pense que la religion, l’art et la philosophie ont le même objectif : la quête de l’infini comme principe premier du réel qui se présente à nous dans sa finitude. Mais, ajoute-t-il, la philosophie est supérieure à l’art et à la religion, puisque son mode de saisie est le concept.


Un intellectuel est un homme froid, distant et brutal - au sens d’Emmanuel Todd. Comment un seul individu peut-il réunir des traits aussi extrêmement contrastés que la sensibilité artistique et la froideur scientifique ? C’était Etzer Charles, cet homme qui m’a confié un jour qu’il se sentait plus artiste que politiste. Cet homme à qui, pourtant, je me plaisais à exposer l’état d’avancement de mes recherches sur la pensée politique de Kant dans le cadre de la préparation de ma thèse doctorale en philosophie du droit.


Monsieur l’Ambassadeur, vous nous précédez dans ce voyage à l’Infini qui, au bout de la nuit, nous attend tous, et dont l’itinéraire n’est hélas ! pas connu d’avance. Ainsi vous aurez découvert bien avant nous quel Infini préside au réel temporo-spatial qui est le nôtre - et qui hier encore fut le vôtre. S’agit-il de Dieu dont le mode de saisie est la Foi ? S’agit-il du Beau dont le mode de saisie est la Sensibilité ? S’agit-il du Vrai dont le mode de saisie est le Concept ? Veuillez ne pas en souffler mot jusqu’à ce que, chacun son tour, nous vous rejoignions et découvrions par nous-mêmes qui, du prêtre, de l’artiste et du philosophe avait le Sens de l’Infini ou de la totalité de l’Être.

Bon vent, cher ami !


Dr Jean Claudy Pierre




Articles connexes


Afficher plus [5408]