S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Klass compatit et met en garde

Klass compatit et met en garde



En ces temps de grande angoisse dans le monde et également pour tous les Haïtiens, Jean Hérard Richard a de Klass a tenu à adresser un message d’attachement aux fans du groupe. « Se Lè Klass ap jwe pou nou, m ap ban nou lòv, nou santi nou byen, si nou te konnen jan nou manke gwoup la, men nou konnen se kowonaviris ki kanpe tout bagay pou moman an », a-t-il déclaré.


Comme la plupart des groupes musicaux haïtiens, le Ritchie de son nom d’artiste s’est adressé à ses fans au nom du groupe, dans une vidéo environ 9 minutes postée sur la page Facebook du groupe. Le maestro a exprimé les sympathies de toute l’équipe à ceux qui pleurent le départ d’un proche à cause de la pandémie.

Basé principalement aux États-Unis, le pays le plus touché actuellement par le virus, le musicien a exprimé toute sa compassion aux amants du groupe résidant à New York, Brooklyn, Miami, Boston qui sont parmi les états les plus touchés.

Quant aux fans qui sont Haïti, le natif du Cap Haïtien lance une mise en garde pour éviter une propagation exponentielle du virus, qui, a-t-il martelé, est réel et cruel. Ainsi, il s’est adressé à ceux qui minimisent la menace que représente Covid 19. Le musicien les exhorte à respecter scrupuleusement les consignes, car dit-il, Haïti, qui n’a pas les moyens des USA, doit plutôt miser sur la prévention, car rappelle-t-il , le pays dirigé par Donald Trump est dépassé par les évènements . « Tanpri nou se fanatik Klass, fòk nou egziste pou gwoup la fonksyone, fanatik anndan peyi a, kou deyò peyi a, fòk nou pwoteje tèt nou, nan aplikasyon prensip yo. Si nou pa bezwen, pa sòti, ret lakay nou. Sa ap ede pèsonèl swayan ki ap travay di pou sove lavi anpil moun. Plis nou rete lakay nou. L ap pi bon, paske se nou ki pwopaje viris la. Li pa gen pye », a renchéri l’artiste.

Le maître à penser du groupe, qui a déjà 3 albums à son actif, appelle l’État haïtien à adopter une stratégie de communication capable d’atteindre toutes les couches de la population haïtienne, sans distinction aucune. S’agissant des compatriotes vivant dans les rues, Le hit maker suggère aux autorités de trouver une bonne formule, puisque a-t-il dit, ils n’ont pas de toit, ils ne peuvent pas rester dans une maison, pour se confiner.

D’autre part l’ancien musicien du groupe trentenaire, Zenglen, s’est dit très préoccupé pour l’après coronavirus. Les séquelles morales et psychologiques que peut laisser la maladie sur ceux qui ne l’ont pas contracté. Ainsi ils conseillent cette tranche de la population à s’amuser pour éviter de tomber en dépression. « Mwen fè ti videyo, sitou pou moun ki p ap pran kowonaviris, paske nou dwe kontinye viv, pandan n ap evite moral nou afekte mwens ke posib ak strès maladi ka kite ».

L’arrangeur de « Klike sou li » appelle la population à faire preuve de prudence et de solidarité. « Souple pran bagay la jan l vini an. Pa gen wout dwat ,san koub. Pa gen solèy, san lapli. Pa gen jou, an lannwit. Bagay yo p ap rete konsa. Pa kraze kò nou. Estrès ka fè plis dega nan vi nou ke kowonaviris la. Pwoteje vi nou. Mizisyen Klass yo ap pwoteje vi yo tou” .

Jean Hérard Richard a conclu son message de sensibilisation en utilisant le titre du dernier album du groupe « Ret nan liy » pour lancer cet avertissement: « Bagay la se yon liy li ye, rete nan liy nou ».

Eguens Renéus




Articles connexes


Afficher plus [4661]