S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Refrain littéraire : la lecture pour relativiser le confinement

Refrain littéraire : la lecture pour relativiser le confinement



Le confinement imposé pour endiguer l’épidémie de coronavirus pousse les responsables de Refrain littéraire à sélectionner un ensemble d’ouvrages d’auteurs haïtiens et étrangers pour permettre à son lectorat de revenir à l’essentiel, voyager sans bouger dans l’univers créatif des femmes et des hommes de lettres. « En attendant le bout de la caverne » de Milady Auguste en passant par « L’amour au temps du Choléra » de Gracia Marquez jusqu’à « Le bout du monde est une fenêtre » de Emmelie Prophète, Refrain littéraire propose de relire certains ouvrages pour relativiser le confinement.


Afin de limiter la progression de Covid-19, le Gouvernement haïtien a mis en place dans tout le pays le confinement, le président de la République a insisté, lors de son discours il y a de cela deux semaines sur l’urgence de la situation sanitaire liée à la pandémie du coronavirus il a invité les Haïtiens à limiter leur déplacement. Puisque l’on est confiné chez soi et le temps libre peut sembler long, l’équipe de Refrain littéraire veut accompagner à sa manière dans leur confinement les lecteurs haïtiens en particulier. Afin de transformer votre voyage au bout de l’ennui en fantastique épopée au pays de l’imagination, Refrain littéraire demande de relire des classiques de la littérature haïtienne et ceux de l’étranger.

Vous avez certainement envie de vous laisser happer par un monde rempli de suspens et d’aventures ? Un petit tour chez Guillaume Musso dans son livre « La vie secrète des écrivains » vous est vivement recommandé. Le roman « Le Premier jour, la Première nuit » de Marc Levy paru en 2012 vous mettra sur la trace d’un étrange objet trouve dans un volcan éteint. Lequel va révolutionner tout ce que l’on croit savoir de la naissance du monde. (Le Premier jour, la Première nuit est une légende qui raconte que l’enfant dans le ventre de sa mère connait tout du mystère de la création, de l’origine du monde jusqu’à la fin des temps.) Décrypter les codes avec Robert Langdon, le personnage fétiche de Dan Brown dans ses livres : Anges et Démons, Davinci Code, Le symbole perdu, Inferno et Origine ? Découvrir une autre version de la légende de l’Atlantide dans le livre « En attendant le bout de la caverne » de Milady Auguste ?

Vous avez envie de parler d’amour ? « Guillaume et Nathalie » de Yanich Lahens, Prix Femina en 2014 pour « Bain de Lune », « L’amour au temps du choléra » de Gabriel Garcia Marquez, Lauréat du Prix Nobel de littérature en 1982, « Le Creuset » de Paulette Poujol Oriol, Prix Deschamps 1980, des textes à lire et à relire en temps de distanciation sociale. Et pour vaincre tout état de lassitude, savourez et délectez « La dame aux Camélias » de Alexandre Dumas Fils, « Éternels Célibataires » de Danielle Steel, « 4 saisons de fiançailles » de Nora Roberts, « Ugly Love » de Colleen Hoover vous aideront à aider le temps à passer.

Les romans historiques vous tentent ? Alors relisez : « Rosalie l’infâme » de Évelyne Trouillot, « Port-au-Prince aller-retour » de Georgia Mahklouf, « Avant que les ombres ne s’effacent » de Louis-Phillipe Dalembert, « Cora Geffard » de Michel Soukar, « Saisons sauvages » de Kettly Mars, « La danse sur le volcan » de Marie Vieux-Chauvet, vous bouleverseront tout en vous divertissant à travers des récits de fiction à caractère historique.

Si vous êtes intéressés par la lecture des romans réalistes ? Des œuvres inspirées de la réalité contemporaine. La lecture de : « Ne m’appelle pas capitaine » de Lyonel Trouillot, « Mur méditerranée » de Louis-Phillipe Dalembert, « Konfidans » de Fedia Stanislas, « Douces déroutes » de Yanick Lahens, « Sombres existences » de Bergie Leger, « Le chant des blessures » de Sybille Claude sans oublier « Le bout du monde est une fenêtre » et « Le reste du temps » de la poétesse et romancière Emmelie Prophète. Sont à lire sur le canapé ou dans l’espace clos de votre chambre.

Si vous êtes grands lecteurs des classiques ou des œuvres qui ont transcendé le temps ? Prenez dans vos mains : « Gouverneurs de la rosée » de Jacques Roumain, « La famille des Petit-Caille » et « Zoune chez sa ninnaine » de Justin Lhérisson, « Les Thazar » de Fernand Hibbert, « Les Trois mousquetaires » et « Le Comte de Monte –Cristo » de Alexandre Dumas père, « Les misérables » de Victor Hugo, « Les dix hommes noirs » de Etzer Vilaire, « Compère Général soleil » de Jacques Stephen Alexis, « Ainsi parla l’oncle» et «La vocation de l’Élite » de Jean Price Mars !

Et pour les plus petits ? Nous leur proposons : « Alain Possible » de Teddy Keser Mombrun, « Le secret de Kololo » de Odette Roy Fombrun , « Les malheurs de Sophie » et « Les petites filles modèles » de Comtesse de Ségur, « Le tour du monde en 80 Jours » de Jules Vernes, La collection « Danse » de Anne-Marie Pol, La saga « Harry Potter » de J.K. Rowling, « Caramelle » de Stephania Dugason, « Les petites chaussures rouges » de Taina Tranquille, « Les aventures de Kalou » de Soussoule Guerrier et la collection « Je découvre… » de Legs Édition.

Toute l’équipe de Refrain littéraire montre à quel point le respect de l’isolement est primordial dans cette crise sanitaire. À ce titre, elle vous propose toutes ces œuvres et bien d’autres pour contrecarrer l’ennui. « L’incertitude, la peur, le stress face à cette nouvelle pandémie peuvent nous plonger dans une certaine apathie. Mais il n’y a pas mieux que les livres pour nous permettre de nous ressourcer, rêver, et apprendre. Et si nous nous débranchions un peu des réseaux sociaux, deux à trois heures par jour, pour faire une désintoxication de ce surplus d’informations autour du Covid-19, qui ne font qu’accroitre notre désarroi face à cette situation qui dépasse plus d’un ? La lecture doit être une source de réconfort, d’évasion et de partage ! C’est un lieu de rencontre entre un lecteur et un auteur à travers un livre, une phrase, un personnage particulier. Ces suggestions ne sont pas à suivre à la lettre, vous avez sans aucun doute d’autres auteurs préférés que nous n’avons peut-être pas proposés, par oubli. N’hésitez pas à nous faire part de votre propre liste ! Alors pendant cette période de confinement, prenez vos précautions et suivez les règles de prévention contre le coronavirus, informez-vous auprès des sources officielles et lorsque vous vous sentez à bout ! Plongez-vous dans un bon livre ! »

Schultz Laurent Junior







Articles connexes


Afficher plus [4661]