S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Jean-Marie Plantin expose les mystères de la nature dans ses œuvres picturales

Jean-Marie Plantin expose les mystères de la nature dans ses œuvres picturales



Dans une citation de Fernando Pessoa, ce dernier nous dit : « Le seul mystère, c’est qu’il y a des gens pour penser au mystère. ». C’est à titre que nous sommes tous invités à explorer les œuvres qui portent les empreintes de l’artiste Jean-Marie Plantin, qui s’est initié dans les années 80 dans la peinture, pour exposer depuis, que des mystères dans ses tableaux.

D’un discours assez philosophique pour tenter de cadrer la démarche de ses récentes créations plastiques, l’artiste peintre Jean-Marie Plantin nous raconte : « L'année 2016 jusqu'å aujourd'hui constitue une nouvelle phase de création où j'élabore un autre type de représentation qui est une forme d'appropriation du vécu quotidien et en même temps du hasard. Aujourd'hui j'utilise le fortuit comme stratégie artistique en transformant le matériau esthétique initial en esthétique personnelle abstraite. C’est une sorte d'ontologie, philosophiquement parlant. La toile "Compulsion" (illustration) est l'exemple de ce processus créatif. ».

Décoder les œuvres de ce peintre polyvalent n’est pas une chose facile. Plusieurs univers picturaux et des champs de connaissances les plus diversifiés se combinent dans ses toiles, qui semblent porter la semence d’un renouveau dans l’art haïtien.

Début de carrière, l’artiste peintre Jean-Marie Plantin garde en mémoire des années après : « La première phase va du début des années 80 à la fin des années 90, époque à laquelle ma collaboration avec Alain et Marcel fut très intense dans la production d'œuvres poétiques et picturales. C'est à cet instant que j'ai, en 1990, réalisé ma première exposition à l'institut français en Haïti et ma première exposition sur verre à Galata à Pétion-Ville. Comme Edgar Allan Poe, surréaliste dans l’aventure, c'était l'époque du surréalisme dans la résistance où l'art était pour moi l'arme dialectique pour dénoncer les injustices sociales ».

Dans un seul tableau, on retient la composition de deux portraits qui se confondent à des masques. Entre l’un qui tient la face et l’autre qui se tourne vers un autre angle, un bateau prend la place d’un chapeau qui va en direction de la lune pendant que le reflet de la mer bleu laisse dégager des bulles d’air. Un chat et un collier trouvent quand même un coin dans l’espace dominé par l’imagine de cet artiste, pour tenter d’équilibrer le sujet. Quel mystère se cache dans les tableaux de Plantin ?

Déclinant la conceptualisation de ces œuvres, Plantin rapporte que :

« Ma peinture dont la visée n'est pas seulement analytique, mais aussi métaphysique, est la projection pléthorique d'un pathétique et d'une euphorie du 'moi' garant du visible et de l'invisible ».

Dans une sorte de récapitulation de son parcours artistique, il précise que : « Le début de la deuxième phase de ma création s’étale entre la fin des années 90 et le début de 2000. Elle est dominée d'abord par différentes expositions à l'extérieur. Particulièrement celle de Curry Collège à Milton, dans l’État de Massachusetts aux États unis, et d'autres expositions réalisées en République dominicaine. Et ensuite, je me suis consacré surtout à cette époque à l'utilisation d'autres matières comme support pictural, le verre et le bois brut ».

Dans la palette de Jean Marie Plantin, les couleurs vives vibrent entre des fragments de toutes sortes qui permettent à l’artiste d’accrocher la curiosité du spectateur. Maitrisant certainement les jeux de contrastes suivant les valeurs académiques les plus appliquées, chaque tableau participe à une sorte de célébration de la vie.

Des fragments de rêves et de révoltes, de réalités confuses et de vérités subtiles se confondent dans chacune des toiles de cet artiste qui se passe de présentation tant dans les milieux de la presse, de l’audiovisuel et de la politique.

Des souvenirs qui reviennent : « En laissant le collège Saint Martial à la fin des années 70 pour continuer au collège Jean Price Mars mes études secondaires, j'ai fait la connaissance du poète René Philoctète qui, en regardant mes premiers dessins au fusain (inspirés par le matérialisme dialectique de Marx et Engels), m'a encouragé à m'orienter vers la peinture en me montrant des œuvres de Frank Étienne et de Alix Roy ».

De ces rencontres décisives, l’artiste se rappelle : « Je restais pourtant accroché au dessin, car je n'avais pas comme seul objectif un résultat artistique, mais constituait une forme d'ancrage de ma propre existence quotidienne de jeune opposant clandestin au régime dictatorial de l'époque. ». Il se souvient des encouragements de ses amis Alain Philoctète et feu Marcel Casseus dit Lobo Dyabavadra, qui illustraient leurs textes à partir de ses dessins.

Dans un mariage entre les astres et la flore, l’artiste va présenter le globe terrestre pour en compagnie d’une fenêtre ouverte sur les étoiles. Qu’est-ce qui inspire en se rapprochant de sa palette ? Comment pénétrer l’univers mosaïque de cet artiste à cheval sur plusieurs autres domaines ? Pourquoi faut-il vous procurer des œuvres de Jean-Marie Plantin avant que les grands musées les ajoutent dans leurs collections ?

Derrière une pensée de Cécile Fée qui nous dit : « Tous les sentiments profonds ont besoin de mystère : Les âmes sensibles n’affichent pas plus ce qu’elles éprouvent que ce qu’elles inspirent. », l’artiste Jean-Marie Plantin semble puiser sa source dans cet univers des mystères alimentés par ses sentiments d’ordre divers.

Dominique Domerçant




Articles connexes


Afficher plus [4433]