S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Le label Kreyòl-essence gagne un prix aux États-Unis

Le label Kreyòl-essence gagne un prix aux États-Unis



L’huile « pamaskriti », en créole, si populaire, dans le temps en Haïti, a gagné en réputation et est en train de conquérir le marché international. C’est devenu une huile miracle à cause de ses nombreuses vertus.

L’huile palma-christi ou l’huile de ricin est connue de tous les Haïtiens pour ses bienfaits thérapeutiques.

Nos grand-mères l’avaient beaucoup utilisé soit pour la nourriture, la purge ou le traitement des cheveux.

L’une des premières personnes qui avaient donné l’huile de ricin son titre de noblesse en 2008, est Leanna Archer, petite-fille du chanteur musicien Boulo Valcourt.

Pourtant beaucoup de gens de la population ne s’intéressent pas à cette plante qui pousse partout dans nos mornes d’Haïti.

Et, pour les besoins des Haïtiens et Haïtiennes qui vivent à l’étranger, l’huile palma-christi est disponible dans les supermarchés.

Yve-Car Momperousse et Stéphane Jean-Baptiste, sont deux jeunes gagnantes de la Digicel stars qui ont monté leur petite entreprise de produits de beauté à partir de l’huile de palma-chisti, après le tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Les deux jeunes entrepreneurs sont arrivés à gagner la confiance de la firme « Shark », après la présentation de leurs produits sur la chaine de télévision à l’émission « Shark tank. »

Les deux jeunes entrepreneurs haïtiens bénéficieront de la somme de quatre cent mille (400.000) dollars offerts par des investisseurs de Shark, dont Kevin O’leary alias Wonderful.

Ce dernier gagnerait à perpétuité 25 cents pour chaque unité vendue, ce qui représente plus de 5 % des capitaux propres dans l'entreprise, a révélé Haitian Times.

Nous profitons de cet espace pour présenter nos compliments à Yve-Car et Stéphane pour cette belle initiative de mettre en valeur les ressources naturelles du pays en montrant aux jeunes les miracles qu’on peut faire avec une recette de grand-mère.

Walcam




Articles connexes


Afficher plus [4433]