S'identifier Contact Avis
 
32.61° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Konpayi Lobo ravive le souvenir de François Latour

Konpayi Lobo ravive le souvenir de François Latour








La compagnie de théâtre « Lobo », en activité depuis 2001, avec comme membres plusieurs jeunes professionnels du théâtre en particulier et des arts en général, convoque, le mercredi 22 et le jeudi 23 mai, sur les planches de la Fondation konesans ak libète (Fokal), à 18 h, le souvenir de François Latour, comédien, publicitaire, kidnappé, le mardi 22 mai 2007 à 20 h 30, puis assassiné le mercredi 23 mai de la même année.

Dans cette deuxième lecture scénique, la Konpayi Lobo fera intervenir un troisième personnage aux côtés des comédiens Staloff Troffort et James Saint Félix, il s’agit de Erthon Edmond qui jouera le rôle de Polidor qui a été joué par Roland Dorfeuille, alias Pyram, dans la version originale qui est écrite par le dramaturge Franckétienne, tandis que le narrateur Stevenson Saintiné aura la responsabilité de mettre le public dans l’ambiance de la pièce, comme le jour où il a été joué, le 6 juillet 1978, dans les locaux du Rex Théâtre qui est actuellement fermé pour rénovation, depuis plusieurs années, suite à des dommages subis lors du séisme du 12 janvier 2010. Le professionnel de théâtre aura également la lourde tâche de plonger le public dans les réminiscences de l’époque où les amants du théâtre faisaient le déplacement pour assister aux différentes pièces de théâtre présentées au Théâtre national d’Haïti, particulièrement « Pelen Tèt ».

Joint au téléphone par le journal « Le National », Staloff Troffort, l’un des comédiens de la Konpayi, soutient que par cette démarche, Lobo, qui s’investit dans les chants et les jeux traditionnels, à travers notamment des séances de conte dénommées « Tire m kont », veut faire résonner la voix de François Latour comme dans le temps où il rentrait aux studios pour enregistrer les spots et messages publicitaires et également quand il prenait part aux différents longs-métrages haïtiens, tels : « Vocation », dans lequel il a joué le rôle de ce père qui s’obstinait à ce que son fils (Steeve Poulard) étudie la médecine, mais qui a opté de préférence pour le journalisme. Les acteurs permettront aux spectateurs de revivre l’étoffe et la dimension de cet homme de théâtre, dit-il, que les malfrats ont enlevé à la rue Jacques 1er Delmas 31, alors qu’il s’apprêtait à franchir la barrière de son domicile. À l’époque, ces kidnappeurs sans tenter de contacter la famille, avaient exigé la forte somme de cent cinquante mille dollars américains en échange de sa libération, tandis que vers 9 h du matin, le mercredi 23 mai, son corps sans vie a été retrouvé tout près du magasin Bâtimat à Delmas.

Le public qui fera le déplacement pour suivre la pièce est averti que l’entrée est libre certes, mais dans la limite des places disponibles dans la salle réservée à la Fokal, précise l’acteur.

Pèlen Tèt est pièce de Frankétienne inspirée d’une œuvre du dramaturge polonais Slawomir Mrozek : les émigrés, qui raconte l’histoire de deux immigrés haïtiens, Roland Dorfeuille dans le rôle de Pyram et François Latour qui incarne le personnage (Polidor) vivant dans un sous-sol, communément appelé « Basement » à New York. Soulignons qu’en 1979 la pièce a été censurée par la dictature duvaliériste.

Eguens Renéus



Articles connexes


Afficher plus [3946]