S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
« Mete frè devan non m », l’album qui réunit croyants et non-croyants au Palais municipal de Delmas

« Mete frè devan non m », l’album qui réunit croyants et non-croyants au Palais municipal de Delmas








Gabriel Pierre Alan, Frè Gabe, le rappeur évangélique a drainé une marée humaine au Palais municipal de Delmas, le dimanche 10 mars, pour la vente-signature de son premier opus de 16 titres, à forte influence rap.

À l’intersection du Palais de l’art, tronçon qui conduit au Palais municipal, une affiche du chanteur est clairement identifiée, un embouteillage monstre annonce un évènement, passagers dans le transport en public se questionnent si le site du Palais accueille une grande activité. Devant le bâtiment, une autre affiche du rappeur est placardée, une très longue file d’attente est constatée. Des participants, billets en main, attendent l’accès donnant à l’enceinte du bâtiment.

Il est 17 h, des centaines de personnes sont déjà en attente du concert, tandis que d’autres font la queue pour avoir la signature de l’artiste sur leur album. Après environ 30 minutes, Jean Reynald Henry, le maitre de cérémonie, lance le coup d’envoi, suivi d’un interlude avec les Djs Nèg chenèt la, et Oli. Pour démarrer les prestations du concert, vu la longue file d’attente qui attendait la signature de Frè Gabe, la vente-signature a dû être stoppée.

Sur ces entrefaites, l’artiste Apôtre lance le concert dans une prestation peu enflammée. Entre temps, la foule s’agrandit, une foule compacte. Des visages connus du milieu évangélique font leur apparition pour assister au concert, Stecy Joseph Lawrence fait son numéro sans une très bonne appréciation du public, elle et ses choristes étaient venus chanter sachant que l’animation n’est pas leur point fort. Alors que les prestations s’enchainent, entremêlées de bonnes vibrations, tout le monde semble s’amuser, jusqu’à ce que la pluie, sans qu’on ne l’invite, se mêle de la partie.

En dépit de tout, le public s’accroche, Williadel Denervil s’amène sur scène plongeant l’assistance dans une profonde adoration avec l’interprétation de son hit « Li kapab », la tension remonte encore avec les prestations consécutives de « Apocalypse Time », Frè Alexis, un proche collaborateur du rappeur, Frè Debras, ces trois prestations, surtout celle du groupe Apocalypse, ont électrifié le public, en dépit de l’averse qui s’abat sur le site.

Entre-temps, Fantom et Roody RoodBoy arrivent, sous une pluie de regards, les deux artistes du monde séculier sont venus CD en main pour jouir des différentes prestations de l’artiste rappeur, aux côtés de ces stars, Armand Jules, très connu pour ses dreads locks qui attirent le regard de plus d’un.
Dans l’intervalle, Stanley Georges offre sa prestation en accapela avec le public en appui comme chorale, faute de sonorisation.

Après une prestation en demi-teinte de la Chorale Dieu est Grand, plus connu, sous l’appellation de « DEG », Frè Gabe ferme le concert avec plusieurs de ses chansons, dont le titre phare de son album, « M g on lyon k ap veye m », placé en 15e position sur l’opus et qui est très apprécié par plus d’un pour la profondeur du texte et sa bonne orchestration.

Dans toute sa dernière, Gabriel Alan Pierre invite Stanley Georges à le rejoindre sur scène pour interpréter ensemble le deuxième titre de l’album : « Actes des apôtres ». Les deux artistes se sont agenouillés ensemble pour chanter. C’est ainsi que le maitre de cérémonie a clôturé le concert vente-signature avec une prière spéciale, accompagné du public, pour la carrière des deux artistes.

Eguens Renéus



Articles connexes


Afficher plus [4028]