RTPacific Contact Avis
 
30.61° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

En raison de l’insécurité, le centre des grands brûlés de Drouillard transfère ses patients au MSF de Tabarre

En raison de l’insécurité, le centre des grands brûlés de Drouillard transfère ses patients au MSF de Tabarre



Le centre des grands brûlés de MSF de Drouillard a transféré ses 21 patients à Tabarre, dans l’autre centre de traumatologie, en raison de l’insécurité grandissante. Le 23 février dernier, aux alentours de l’hôpital, des gangs rivaux de Cité-Soleil se sont affrontés en échangeant des tirs. Ce qui a occasionné la décision de transférer les malades à Tabarre.

 « Depuis qu’on est à Drouillard, cité Soleil, c’est la première fois que la situation s’est détériorée à ce point et on a décidé de mettre notre staff à l’abri », a commenté Avra Fialas, la responsable de communication du MSF. Elle a par conséquent exposé la situation du centre qui, aujourd’hui, laisse ouvert uniquement son service d’urgence. Les patients ont été déplacés à Tabarre, l’hôpital fonctionne avec un personnel réduit, apte à stabiliser les nouveaux cas qui seront par la suite réorientés vers d’autres structures sanitaires, car, en ce moment il n’y a pas de service d’admission à l’hôpital du MSF de Drouillard. Quant aux services ambulatoires pour les grands brûlés de Drouillard, ils étaient déjà transférés depuis le 13 février, toujours à cause des violences perpétrées aux abords de l’hôpital.

Par ailleurs, des arrangements ont été faits au centre de Tabarre pour recevoir les grands brûlés. En effet, une partie de l’hôpital où travaillait le MSF Belgique, puis le MSF France et qui était inutilisée depuis quelque temps a été emménagée pour accueillir les patients de Drouillard. Pour l’instant, l’organisation se préoccupe de trouver les moyens nécessaires en vue d’installer un bloc opératoire approprié pour les cas des grands brûlés.

« Les patients de Drouillard en étant des grands brûlés, ils ont besoin d’opérations très délicates et très différentes de la traumatologie que l’on traite à Tabarre », explique la responsable de communication. Si pour Mme Fialas, l’idéal était que la situation à Drouillard revienne à la normale, elle dit suivre la situation avant qu’une décision ne soit prise pou savoir s’ils vont ouvrir des blocs opératoires et faire des mises en place pour des admissions dans leur nouveau local. « Demain, dans les prochains jours, dans les prochains mois, on ne peut pas encore dire, on est en train de se préparer et voir comment s’évolue la situation », confie-t-elle.

La décision de déplacer les malades est pour leur sécurité ainsi que celle du staff de MSF. À rappeler que le centre MSF de Drouillard est le seul centre spécialisé, pour tout le pays, dans le traitement des brûlures graves.

Murdith Joseph




Articles connexes


Afficher plus [7775]