S'identifier Contact Avis
 
33° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

31 systèmes nommés : une saison cyclonique assez spéciale malgré tout

31 systèmes nommés : une saison cyclonique assez spéciale malgré tout



Malgré l’absence d’évènements majeurs en Haïti, la saison cyclonique de cette année a été très active. Les centres de recherche ont enregistré un nombre record de systèmes cycloniques nommés. 31 systèmes au total pour cette période allant de juin à novembre.


Malgré tout, la saison cyclonique de l’année 2020 a été une saison spéciale. Cette année, en dépit des dégâts peu considérables, la saison a été très active. Pour la première fois, les centres de recherche hydrométéorologiques ont enregistré 31 systèmes cycloniques nommés au cours de cette saison. Suivant le coordonnateur de l’Unité hydrométéorologique d’Haïti (UHM), Esterlin Marcelin, la saison cyclonique de cette année est très spéciale.

Selon Esterlin Marcelin, sur les 31 systèmes formés, 13 ont été des ouragans, dont six majeurs. Cependant, seulement deux d’entre eux ont été des menaces pour Haïti. Isaias qui est passé dans le pays le 31 juillet, sans causer de grandes pertes, et Laura qui a frappé le pays à un niveau considérable. Cette tempête tropicale, lors de son passage dans le pays, est le système qui a occasionné le plus de dégâts dans le pays. Au cours de son passage, les 22 et 23 aout, le pays a compté de morts et des pertes matérielles également. Les départements des Nippes, de l’Ouest et du Sud-Est ont été les plus exposés

Selon le bilan des autorités haïtiennes, la tempête tropicale Laura a fait 31 morts, 8 disparus et 8 blessés. Des dégâts matériels sont enregistrés dans les départements de l’Ouest et du Sud-Est où plus de 6 200 maisons ont été inondées, plus de 2300 endommagées et 243 autres détruites. Parmi les victimes, l’on se souvient de la pédiatre et son bébé dans leur véhicule emporté par les eaux en crue à Tabarre.

Au terme de cette saison cyclonique, le Système national de gestion des risques et désastres, présidé par le chef du Gouvernement, a tenu à appeler la population à une vigilance accrue à l’avenir. Le Premier ministre Joseph Jouthe a, ainsi, invité la population à placer leur confiance dans le message des autorités de la protection civile afin d’éviter plus de dégâts.

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, Audain Fils Bernadel, a évoqué, de son côté, l’implication des maires dans le Système national de gestion des risques et désastres. Il veut continuer à mobiliser les collectivités pour se protéger du dérèglement climatique qui, à en croire ses dires, peut nous réserver des surprises.

Pour le directeur de la Protection civile, Jerry Chandler, cette année, le pays a un « bilan conservé ». Il n’entend pas se cantonner dans un sentiment de satisfecit, mais de continuer à se préparer et à se mobiliser pour l’année prochaine. Il appelle la population à rester vigilante.

Faut-il souligner qu’en temps normal le nombre de systèmes nommés cyclonique se situe entre 12 et 23. Le dernier record a été en 2005 où 28 systèmes nommés ont été recensés. L’année 2020 a instauré un autre record

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [7445]