S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

CE-JILAP : 50 ans de service

CE-JILAP : 50 ans de service



« CE-JILAP, 50 années de combat au service de la dignité et des droits humains en Haïti », tel a été le thème du 4e congrès national de la Commission épiscopale nationale justice et paix (CE-JILAP) tenu du 9 au 13 novembre 2020, au Centre Emmaüs (Papaye/Hinche). À travers ce congrès, l’organisation catholique réitère sa volonté de servir la communauté haïtienne en ce qui concerne les droits humains.


À travers ce 4e congrèsde la Commission épiscopale nationale justice et paix (CE-JILAP) qui marque ses 50 années d’existence, l’organisation s’est penchée sur plusieurs sujets importants ayant rapport aux droits humains. La CE-JILAP consciente que, malgré tant d’effort, la société continue à ignorer les droits humains : des actes odieux, la corruption, l’impunité ont même pris le large; le kidnapping s’accroît ; la dévalorisation de la vie humaine s’intensifie ; des gangs armés s’agrandissent et s’affichent. Des situations qui, d’après les dirigeants, effrayent la communauté.

La CE-JILAP a, en outre, invité la communauté à défendre les droits humains, notamment le droit à la vie humaine. Par ailleurs, l’institution suggère aux acteurs de prioriser le dialogue, le combat contre la corruption et l’impunité qui règnent dans le pays. Elle a aussi exigé que les autorités respectent leur engagement envers la communauté, d’améliorer sa condition, de l’offrir l’opportunité de manger à sa faim, de travailler, et d’avoir accès à des soins de santé adéquats. À l’occasion, la CE-JILAP a présenté ses sympathies aux familles des victimes du kidnapping et de l’insécurité, en général, dans le pays.

Rove Jeantuse Jean Michel




Articles connexes


Afficher plus [7306]