S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Les dates historiques peuvent servir aux questionnements de nos choix, selon l’historien Pierre Buteau

Les dates historiques peuvent servir aux questionnements de nos choix, selon l’historien Pierre Buteau



Alors que des groupes politiques se préparent à manifester le 18 novembre 2020, le professeur d’histoire à l’Université d’État d’Haïti estime que cette date historique est l’heure du bilan. Il appelle à une compréhension du passé pour comprendre les maux du présent.


217 années après la bataille de Vertières, Haïti se trouve encore dans l’impasse, malgré sa libération du système esclavagiste. Pour l’historien Pierre Buteau, cette date est l’heure du bilan, c’est le moment de questionner nos choix comme peuple. Le professeur d’histoire croit qu’à travers cette date, le peuple haïtien peut projeter son angoisse du présent vers le passé afin de mieux comprendre la situation actuelle.

Si les dates historiques servent de prétexte, depuis quelque temps, à des manifestations contre des pouvoirs en place, Pierre Buteau pointe du doigt le système électoral qui est générateur de crises. Il souligne que le mode d’élection réalisé au cours de ces 20 dernières années produit des malaises qui aboutissent à des impacts sur des dates importantes dans l’histoire nationale.

L’ancien ministre de l’Éducation nationale fait aussi mention de l’ingérence de l’international dans les affaires électorales d’Haïti. Selon lui, l’international opte toujours pour ses fabricants en manque de connaissances. Ce qui facilite l’émergence de certains acteurs qui conduisent le pays à des catastrophes. « Les dirigeants du 19e siècle étaient mieux préparés que ceux d’aujourd’hui », explique l’historien.

Aujourd’hui, il nous faut une bataille contre la pauvreté et la misère, d’après Pierre Buteau. « Il faut élever le niveau très haut en s’appropriant d’un discours solide qui montre la compréhension d’Haïti », renchérit le professeur.

Bataillede Vertières et son retentissement international

La Bataille de Vertières en novembre 1803 marque la victoire de l’armée révolutionnaire sur l’armée napoléonienne. Cette victoire a une portée symbolique extrême sur le plan international et mondial. Elle permet l’émergence de l’État haïtien sur la scène internationale. Cette victoire préfigure la fin d’un système basé sur l’esclavage et le colonialisme.

Cette bataille marque un tournant dans l’histoire des relations internationales, affirme le professeur. En effet, la Bataille de Vertières a permis de proclamer la liberté générale des esclaves et l’Indépendance. Elle a permis également de faire un retour sur l’initiateur, Boukman, de ce long cheminement qui avait abouti à l’Indépendance d’Haïti.

Pour arriver à remporter la victoire à Vertières, le professeur Buteau évoque l’unité des différents protagonistes en présence lors de cette époque. Il attire l’attention sur les alliances concédées par les esclaves et les mulâtres pour parvenir à vaincre l’ennemi.

Chaque année, le pays commémore la Bataille de Vertières. C’est un jour spécial aussi pour les Forces armées d’Haïti. Cependant, depuis ces trois dernières années, les groupes politiques profitent de cette date, comme les autres journées historiques, pour organiser de grandes manifestations de rues contre les pouvoirs en place. Cette année encore, l’éclat de cette bataille risquer d’être perturbé par les mouvements de protestation.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [7299]