S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Jovenel Moise veut être plus proche de la population, d’après Patrick Crispin

Jovenel Moise veut être plus proche de la population, d’après Patrick Crispin



Depuis la semaine dernière, le chef de l’État haïtien, Jovenel Moise, a entamé une tournée médiatique afin de défendre les reformes qu’il a pilotées au sein de l’Administration publique. Selon son conseiller, Patrick Chrispin, le président Jovenel Moise a effectué cette tournée dans l’idée de se rapprocher de la population, d’entendre ses cris et d'agir en conséquence.


En l’espace d’une semaine, le chef de l’État est intervenu dans au moins 5 médias de la capitale. Dans les micros de plusieurs journalistes et leaders d’opinion, le président a défendu du bec et des ongles ses décisions ainsi que ses projets. Tout en critiquant un petit groupe qui, selon lui, a le monopole dans le pays, Jovenel Moise a parlé des contrats de plusieurs millions de dollars dans le secteur de l’énergie. Il a passé en revue plusieurs autres grands dossiers, dont l’insécurité, et le projet de changement de la Constitution.

Nombreux sont les secteurs et personnalités de la société civile qui se questionnent sur le bien-fondé d’une telle démarche. Pour certains, le président est paniqué à l’approche du 7 février 2021. Nombreux sont les secteurs et personnalités de la société civile qui se questionnent sur le bien-fondé d’une telle démarche. Ils parlent d’entretiens « arrangés » et que les questions adressées au chef de l’État ont été majoritairement complaisantes auxquelles le président.

Si pour certains, la tournée médiatique du président est un coup de théâtre visant à endormir la population. Patrick Chrispin, l’un des conseillers politique du chef de l’État n’est pas de cet avis. Pour lui, le président le fait uniquement dans le but de se mettre à l’écoute de la population. «En un bon démocrate, le chef de l’État ne fait que de se mettre à l’écoute de la population et d’agir en fonction des recommandations », a déclaré Patrick Chrispin. Des décisions prises ces derniers jours, ajoute-t-il, sont la réponse à certaines exigences faites par la population.

Beaucoup de sujets ont été abordés. Plusieurs décisions, dont la révocation de Normil Rameau à la tête de la PNH, ont été prises par le chef de l’État suite à cette tournée médiatique, où il ne cesse de rappeler à chaque fois que c’est lui le président de la République. Tacitement, il a accusé l’opposition coupable du retard accumulé sur certains grands projets promis lors de sa campagne pour devenir président. Le président s’est aussi mêlé les pinceaux et s’est laissé aller à de graves accusations et des aveux significatifs.

À en croire le conseiller, ce n’est pas encore la fin. Le président entend poursuivre la tournée médiatique. Car, explique Patrick Chrispin, le locataire du Palais national est un adepte du dialogue. Il croit en la communication verticale et horizontale. La démarche du chef de l’État est de chercher à se rapprocher de la population, de communiquer à propos de ce qui se passe dans les cuisines du pouvoir, par le biais des médias qui jouent le rôle d’intermédiaires entre les dirigeants politiques et le peuple haïtien.

En outre, le conseiller Patrick Chrispin a fait savoir que le président Jovenel Moise est prêt à écouter et agir en fonction des recommandations de la population. Pourtant, les actions, les discours du chef de l’État ne prouvent pas qu’il soit prêt à faire ce sacrifice. Durant son passage dans les médias de la capitale, Jovenel Moise ne fait qu’acculer ses adversaires politiques, défendre ses décisions concernant la Cour supérieure des comptes, le Parlement, le changement de la Constitution.

Evens REGIS




Articles connexes


Afficher plus [7308]