S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

ROCH veut aider le peuple dans son combat, selon Theodore Pinchinat

ROCH veut aider le peuple dans son combat, selon Theodore Pinchinat



Le Regroupement organisé pour le changement d’Haïti (ROCH), a tenu ce mardi 17 novembre 2020, une conférence de presse dans le but de dénoncer l’insécurité grandissante dans le pays ces derniers jours. Le porte-parole du parti, Theodore Pinchinat, a profité de l’occasion pour demander au peuple haïtien de dénoncer ce phénomène d’insécurité qui terrorise le pays.


En prélude du 214e anniversaire de la Bataille de Vertières, le parti politique ROCH, qui a été absent, ces derniers mois, fait son grand retour. Tous les acteurs politiques de l’opposition ne sont pas sur la même longueur d’onde et ne croient pas au dialogue, remarque Theodore Pinchinat. Ils sont tous en train d’user de moyens dilatoires alors que le peuple haïtien souffre.

Le porte-parole du parti politique ROCH dénonce l’insécurité planifiée de pair avec le kidnapping qui angoisse toute une population. Un phénomène qui n’épargne aucun rang social, pendant que certains acteurs protagonistes comme : le secteur privé ; les pouvoirs : exécutif, judiciaire, législatif ; et une bonne partie de l’opposition exploitent la richesse du peuple ajoute-t-il. Entre-temps la police reste silencieuse face aux actes odieux comme ceux qui ont coûté la vie à Maitre Monferrier Dorval, Grégory St Hilaire et Éveline Sincère.

« On l’a fait, on le fait, on le fera encore, mobilisons pour le changement », proclame Evens Toussaint, le président du parti politique. Le Gouvernement ne répond pas à ses obligations, alors que ROCH est le porte-parole du peuple. La nouvelle Constitution ne peut pas être rédigée par un comité qui ne reflète aucunement les composantes de la nation haïtienne, explique-t-il.

Selon Evens Toussaint, les partis politiques de l’opposition doivent se respecter pour que leur ennemi en commun n’identifie pas leur faiblesse, ils peuvent aboutir au changement du pays s’ils croient à la solidarité dont les ancêtres avaient fait preuve lors de la Bataille de Vertières. La mobilisation du 18 novembre 2020 doit accompagner la population dans son combat conclut-il.

Rove Jeantuse JEAN MICHEL




Articles connexes


Afficher plus [7306]