S'identifier Contact Avis
 
25° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Pour la première fois depuis 38 ans, les centres GHESKIO attaqués au Bicentenaire

Pour la première fois depuis 38 ans, les centres GHESKIO attaqués au Bicentenaire



Les groupes armés évoluant dans la zone du Bicentenaire ont pénétré, le 12 novembre, de force dans les centres GHESKIO situés au Boulevard Harry Truman. Tirant des projectiles en l’air, les individus armés ont menacé le personnel de l’institution.


Selon le directeur exécutif et fondateur des centres GHESKIO, Jean William Pape, c’est bien la première fois depuis l'existence des centres GHESKIO qu’il y a eu le jeudi 12 novembre 2020 des tirs dans la cour même de l'institution et des individus armés frappant aux portes des différents services pour demander au personnel d'évacuer les lieux. Des attaques que l’institution dénonce et condamne vivement. « Ce qui s'est passé au GHESKIO s'est déjà produit dans d'autres centres de soin et ne peut être détaché de la dégradation sécuritaire nationale », a fait remarquer la direction des centres GHESKIO.

« La tentative d'intimidation de ces bandits vise à obtenir un support financier en retour. Rien ne peut garantir que d'autres opérations ne soient pas planifiées, mais la direction va tout mettre en œuvre avec vous pour prévenir ces récidives. Dans l'ensemble les dommages ont été limités grâce au sang-froid de beaucoup d'entre vous, mais nous ne sous-estimons pas les impacts psychologiques sérieux sur chacun. La direction félicite tous ceux qui ont aussi surmonté leurs craintes légitimes pour reprendre le travail dès le lendemain », relate la direction de l’institution dans une note acheminée aux employés. Toutefois, contrairement aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux faisant croire que ces groupes armés sont financés par le centre, l’institution précise qu’elle n’a jamais financé des activités criminelles, ni payer des maitres-chanteurs.

À en croire la direction des centres GHESKIO, l’opération a été préparée et organisée de façon à terroriser les centres GHESKIO. « Bien que notre institution soit située en pleine zone de conflits armés, c’est bien pour la première fois depuis 38 années d’existence que nous subissons ce genre d’agression », indique Dr Pape, confirmant qu’au lendemain de ces attaques l’institution a rouvert ses portes pour continuer à offrir ses services à la population.

Spécialisée dans le traitement des maladies infectieuses (VIH/SIDA, tuberculose, y compris TB multirésistante, choléra, malaria, Covid-19), les maladies cardiovasculaires, les soins pédiatriques et autres, l’institution s’ouvre aux populations démunies par la prévention et les soins cliniques. Les centres GHESKIO offrent également un service nutritionnel pour enfants et femmes enceintes, l’école Albert II de Monaco, les ateliers de formation vocationnelle, une usine de clore pouvant desservir 100 000 personnes et une unité de microcrédit.

Entre autres, les habitants de Village de Dieu, Cité l’Éternel, Cité Plus et des zones avoisinantes de l’institution arrivent en tête de liste des bénéficiaires de ces services.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [7299]