S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Rencontre entre le PM, le recteur de l’UEH et des responsables de l’ENS : une diversion, selon des étudiants !

Rencontre entre le PM, le recteur de l’UEH et des responsables de l’ENS : une diversion, selon des étudiants !



Le Premier ministre Jouthe a annoncé s’être entretenu avec le recteur de l’Université d’État d’Haïti le mardi 27 octobre 2020. Sur son compte Twiter, le PM a précisé que les discussions ont porté sur la nomination des étudiants stagiaires entres autres. Questionnés sur cette révélation alors qu’ils arpentaient les rues de Port-au-Prince pour exiger justice pour leur camarade Grégory Saint-Hilaire, les étudiants de l’École normale supérieure ont qualifié cette manœuvre de diversion.


Le vendredi 2 octobre 2020, l’étudiant Grégory Saint-Hilaire a été touché d’un projectile alors qu’il se trouvait à l’intérieur de l’École normale supérieure. Il participait à un mouvement de revendication avec des camarades et, selon les témoins, un agent de l’USGPN avait fait feu. Touché au dos, Gregory a été transporté à l’hôpital. Malheureusement, il a rendu l’âme avant que les professionnels de santé arrivent à le prendre en charge.

Des heures plus tard, la bibliothèque de l’ENS est partie en fumée. Un feu d’origine, vraisemblablement, criminelle a emporté la collection de livres souvent présentée comme la plus riche de l’Université d’État d’Haïti. Depuis, les étudiants réclament justice pour leur camarade et une solution durable au problème qui lui a coûté la vie, la disponibilité de stage tel que prescrit par le protocole d’accord entre l’ENS et le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle.

Sur le compte Twitter du Premier ministre Joseph Jouthe, le 27 octobre, avec photos à l’appui, le message suivant a été publié « Je me suis entretenu avec le recteur de #UEH et des directeurs de #ENS. On a débattu du protocole d’accord entre l’ENS le @MENFP_Education pour la nomination des étudiants stagiaires, la construction du campus de l’UEH et l’acquisition d’un bâtiment au profit de l’ENS ». Suite à ce tweet, la rédaction de Le National a tenté de joindre le recteur de l’Université d’État d’Haïti ainsi qu’un membre de la direction de l’UEH. Le recteur a promis de rappeler plus tard et n’a pas honoré sa promesse. Quant au membre de la direction de l’ENS, il s’est engagé à donner suite aux démarches de la rédaction dans deux semaines.
Questionné à ce sujet, Claudain Ambroise, l’un des fers de lance du mouvement des étudiants ne s’est pas fait prier.

Celui qui, depuis la mort de Gregory Saint-Hilaire, intervient dans les médias au nom des étudiants de l’ENS n’est pas allé par quatre chemins. « Nous les étudiants de l’ENS qualifions cette manœuvre de diversion. Elle ne nous concerne pas. Il y a trop de gens qui meurent dans la société. L’École normale qui a toujours été le centre, le foyer de résistance populaire dans le pays, d’ailleurs une revue de son histoire nous montre qu’elle a été créée dans un contexte, une dynamique populaire. Aujourd’hui, alors que des gens meurent partout, nous ne pouvons nous attarder sur la rencontre entre le rectorat et la direction», a lâché le normalien supérieur qui entend mener le combat pour que son camarade Gregory obtienne justice ainsi que les autres victimes des massacres.

Les étudiants ne décolèrent pas. Après avoir arpenté les rues de la capitale aujourd’hui, ils projettent de réaliser un mouvement devant les locaux de l’ambassade de France en Haïti le lundi 2 novembre, soit un mois après l’assassinat de Grégory.

Stevens Jean François




Articles connexes


Afficher plus [7293]