S'identifier Contact Avis
 
31° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Un nouveau directeur à la tête de l’EDH, le prêt du Taiwan enfin disponible

Un nouveau directeur à la tête de l’EDH, le prêt du Taiwan enfin disponible



Dans un arrêté daté du lundi 6 juillet, le chef de l’État a nommé le citoyen Michel Présumé directeur général de l’Électricité d’Haïti (EDH). Ce nouveau directeur aura la mission de concrétiser la promesse du président Jovenel Moise consistant à électrifier le pays.


Habitué de l’administration publique du pays, le citoyen Michel Présumé est nommé au poste de directeur général de l’Électricité d’Haïti (EDH). Il remplace l’ingénieur Hervé Pierre-Louis qui a passé plus de trois années en tant que directeur général de cette institution étatique. Entre autres, le nouveau directeur général aura la lourde tâche de concrétiser la promesse d’électricité 24/24 à un moment où l’institution fait face à de grandes difficultés, même pour alimenter partiellement les différents réseaux du pays.

Michel Présumé est un ancien secrétaire d’État à la Planification sous l’administration de Martelly /Lamothe. Il a occupé la fonction de directeur général de la compagnie haïtienne de téléphonie publique, Télécommunications S.A, plus connu sous le nom de TELECO, acquis à 60 % par la Natcom. M. Présumé a été également le responsable du Conseil pour la modernisation des entreprises publiques (CMEP) où il a défendu la nécessité d’un plan de modernisation pour les institutions en question, notamment l’EDH.

Vers la concrétisation du rêve d’électrification du président Jovenel Moise ?

Ferme dans ses convictions malgré l’expiration du délai imparti, Jovenel Moise continue de promouvoir l’électrification du pays avant la fin de son mandat. L’État haïtien avait négocié un prêt de 150 millions dollars américains auprès de la République de Chine (Taiwan) pour investir dans le projet d’électrification. Désormais, le montant du prêt est disponible et la BRH peut travailler avec EXIMBank, la banque taiwanaise où le fonds est déposé.

Si la ratification de ce prêt n’a pas pu bénéficier le vote du Parlement, les deux gouvernements ont trouvé une autre modalité pour le conclure. Le Gouvernement est en train de lancer des appels d’offres pour ouvrir les chantiers de ce projet d’électrification. Avec un rationnement sévère de l’électricité dans le pays au cours de ces derniers jours, la population peine à croire à la concrétisation d’un tel projet. Le président a, à plusieurs reprises, dit compter sur le prêt de la République de Chine (Taiwan). Les ressources financières sont désormais disponibles.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [6935]