S'identifier Contact Avis
 
27° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Cérémonie d'hommage à Toussaint Louverture

Cérémonie d'hommage à Toussaint Louverture



Le ministre de la Culture et de la Communication, Pradel Henriquez, a été la plus haute autorité du pays à participer à l’hommage rendu à Toussaint Louverture à l’occasion du 217e anniversaire de sa mort, ce 7 avril à Port-au-Prince.


Pour ce 217e anniversaire de la mort de Toussaint Louverture, l’État n’a pas ratissé large en organisant une cérémonie simple, presque confidentielle. La propagation du nouveau coronavirus dans le pays a eu le dessus. Le chef de l’État et le chef du Gouvernement n’ont pas fait le déplacement jusqu’au pied du monument de Toussaint Louverture placé au Champ de Mars. L’Administration Moise/Jouthe s’est fait représenter par le ministre de la Culture et de la Communication, Pradel Henriquez. Ce dernier a déposé une gerbe de fleurs au pied du monument de Toussaint Louverture.

Toutefois, le premier mandataire de la nation a posté un message sur Twitter. « Honneur et mérite au précurseur de l’Indépendance de la première République nègre du monde, le valeureux Toussaint Louverture. 217 ans après sa mort au Fort de Joux, mon Administration est fière de rendre hommage à ce grand visionnaire et défenseur ardu de la liberté », a publié Jovenel Moise en milieu de journée sur son compte Twitter.

À cause de la crise, désormais multiforme en Haïti, Jovenel Moise a raté plusieurs grands rendez-vous patriotiques. Il n’a pas pu se rendre au Pont rouge le 17 octobre et à Vertières le 18 novembre, en 2019. Il a raté la célébration du premier janvier aux Gonaïves pour ces mêmes raisons. Alors, en cette période de Covid-19, les raisons sanitaires peuvent expliquer l’absence le chef de l’État au pied du monument de Toussaint Louverture, mort au fort de Joux, en France, le 7 avril 1803.

Woovins St Phard




Articles connexes


Afficher plus [6679]