S'identifier Contact Avis
 
24° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Petit-Goâve : deux morts, quatre disparus et des dégâts matériels, pour trente minutes de pluies

Petit-Goâve : deux morts, quatre disparus et des dégâts matériels, pour trente minutes de pluies








Des pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville de Petit-Goâve le mercredi 18 septembre 2019 ont fait deux morts. Quatre personnes sont portées disparues dont un enfant de dix-neuf mois dans la localité Nan Banann et plusieurs centaines milliers de gourdes de dégâts matériels enregistrés.

Les responsables locaux de la Protection civile ont recensé deux cent quarante maisons qui sont totalement inondées, cinquante-cinq autres endommagées, et trente autres sont détruites. Le pont reliant l’avenue Simonse et le quartier populaire appelé Tiginen est emporté par les eaux, beaucoup de jardins sont dévastés, les routes menant dans plus de huit (8) sections communales sont sévèrement endommagées selon ce que nous avons constaté.

Le coordonnateur local de la Protection civile, Ronald Louis lance un vibrant appel aux autorités locales et celles du gouvernement central de venir en aide aux sinistrés. M. Louis a déclaré que les sinistrés ont besoin de façon urgente de kits d’hygiènes, kits alimentaires, eaux traitées, etc.

Il faut signaler que ces pluies ont aussi causé l’arrivée en grande quantité des détritus et des débris dans presque toutes les rues de la ville. N’importe qui peut facilement voir plusieurs tonnes d’ordures éparpillées dans la ville. Après ce drame beaucoup de Petit-Goâviens, surtout les sinistrés exigent des autorités des mesures importantes pour éviter d’autres victimes dans la ville pendant la saison cyclonique.

« Nous réclamons sans condition des travaux de curage de plusieurs rivières qui sont très menaçantes pour nos vies et nos biens. Si les responsables ne font rien, la situation sera très chaotique dans les prochains jours », ont fait savoir plusieurs riverains. À noter que la pluie continue de tomber sur la ville de Petit-Goâve jusqu’au jeudi 19 septembre, et d’autres averses sont attendues pour le weekend 21 et 22.

Makendy Zicout



Articles connexes


Afficher plus [5945]