S'identifier Contact Avis
 
26° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
"La Chambre basse part en vacances avec ses valises chargées d’effets importants de la République"

"La Chambre basse part en vacances avec ses valises chargées d’effets importants de la République"








Ce deuxième lundi du mois de septembre a marqué la fermeture de la deuxième session ordinaire de l’année législative 2019, soit la dernière session ordinaire pour la 50e législature. Comme le veut la Constitution, les députés partent en vacances et le Sénat reste en permanence. Cependant, les députés s’en vont en laissant des vides législatifs dont ils auraient pu éviter s’ils avaient pris en charge leurs responsabilités.

La fermeture de la deuxième session ordinaire de l’année législative ce deuxième lundi du mois de septembre, selon la Constitution haïtienne, a envoyé les députés en vacances. En attendant les prochaines élections pour le renouvellement de la Chambre des députés, les élus du peuple partent en vacances en laissant la République orpheline de plusieurs travaux législatifs importants. Entre autres, le président de l’Assemblée nationale, dans son discours à la clôture de la session, a reconnu que la Chambre basse part en vacances en prélude à une fin de mandat qui ne se rassasie pas d’avoir parachevé tous les initiatives, démarches et actes de sa mission républicaine.

Selon le président de l’Assemblée nationale, les députés vont en vacances et laissent la République orpheline d’une loi de finances, d’un budget adapté aux exigences du moment ; et cette carence fragilise inexorablement les ambitions et les programmes d’un régime prodigue de promesses à l’adresse d’une population avide de mieux-être. Le représentant de l’Artibonite au Sénat a admis que la Chambre des députés emporte également dans ses bagages de vacanciers les feuillets compacts et le logiciel de l’amendement constitutionnel. Ce projet a été patiemment étudié et élaboré par deux commissions parlementaires avec une méthodologie et une assiduité au travail qui frisent l’obsession de l’excellence et de la perfection, fait remarquer sénateur Cantave.

Par ailleurs, Carl Murat Cantave estime que le départ de cette branche du Parlement précarise l’espérance d’une prompte rentrée parlementaire pour autant que le boycott ou le retard du vote de la loi électorale. Cette dernière, d’après lui, renvoie irrémédiablement vers des échéances lointaines l’organisation des élections législatives, municipales et locales, prévues par la Constitution au dernier dimanche d’octobre prochain, pour le renouvellement du personnel politique.

Avec risque de ne plus revenir sauf en cas de convocation à l’extraordinaire du président de la République, la chambre basse, avec son absence, permettra de constater un vide législatif au deuxième lundi du mois de janvier. Ce vide donnera droit au président Jovenel Moïse de diriger la République par des décrets pour compenser le vide législatif que la Chambre basse aura laissé. Toutefois, le Sénat reste en éveil constant et attentif, suivant les dires du président du Sénat, du haut de sa tour de vigie comme sur les sentiers du quotidien politique et social, afin que la République ne subisse aucun dommage.

Parallèlement à la Chambre basse, le Sénat sera amputé d’un tiers des sénateurs qui verront leur mandat arriver à terme en janvier 2020 également. Privé de ces dix sénateurs, le fonctionnement du grand Corps sera fragilisé. Donc, en janvier 2020, le Parlement haïtien sera éprouvé de toute sorte. Des doutes planent profondément sur le devenir de cette institution démocratique co-dépositaire de la souveraineté nationale.

Woovins St Phard



Articles connexes


Afficher plus [5817]