S'identifier Contact Avis
 
23.83° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Mobilisation anti-gouvernementale : des individus non identifiés ont tenté d’incendier des bâtiments publics à Saint-Marc

Mobilisation anti-gouvernementale : des individus non identifiés ont tenté d’incendier des bâtiments publics à Saint-Marc








Dans le cadre de l’intensification de la mobilisation pour exiger la démission du président de la République, Jovenel Moise, des individus non encore identifiés par les agents de la Police nationale d’Haïti ont tenté de mettre le feu aux bâtiments logeant la douane et l’administration municipale de Saint-Marc, dans la nuit du 12 au 13 juin 2019. En dépit de ces actes, les activités commerciales ont fonctionné dans la ville ce jeudi 13 juin 2019.

Les barricades ont été maintenues dans diverses artères de la Cité de Nissage Saget ce jeudi 13 juin 2019, dans le cadre de la poursuite de la mobilisation lancée par des responsables d’organisations politiques hostiles au régime en place et des membres de la société civile pour forcer le chef de l’État haïtien, Jovenel Moise à rendre le tablier le plus vite que possible.

Peu avant, soit au cours de la nuit, des individus non identifiés par les forces de l’ordre ont tenté d’incendier les locaux du bureau régional de la direction de la douane et l’hôtel de ville de Saint-Marc construit en 1919 sous l’occupation américaine.

Nicolas Dorvilus, le maire principal de la commune de Saint-Marc a condamné énergiquement ces actes criminels. Le secteur de l’opposition, notamment les organisateurs de la reprise de la mobilisation qui ne cessent de réclamer l’arrestation du chef de l’État Jovenel Moise et les autres dilapidateurs des fonds Petrocaribe devant servir au développement du pays, s’est désolidarisé de cette tentative d’incendie.

Kervens Jean Pierre, l’un des initiateurs de cette mobilisation pour contraindre le premier mandataire de la nation à remettre sa démission, a encouragé les membres de la population à intensifier la lutte contre la corruption, car dit-il, « nous sommes fatigués avec ce pouvoir qui n’a rien fait également pour éradiquer l’insécurité et trouver un palliatif la cherté de la vie ».

À signaler que le transport en commun fonctionne au ralenti, les activités commerciales ont repris comme d'habitude, mais la majorité des portes des institutions publiques sont toujours verrouillées par crainte de violence populaire.

Nixon Deneus



Articles connexes


Afficher plus [5549]