S'identifier Contact Avis
 
26.33° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sports rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Gonaïves au cœur de la résistance

Gonaïves au cœur de la résistance








Gonaïves, ville témoin de tant de faits historiques, où l'indépendance d'Haïti a été déclarée, qui a joué un rôle de premier plan dans la chute du régime des Duvalier en 1986 et aussi le départ du président Jean Bertrand Aristide en 2004, s'est réveillée depuis une semaine pour exiger la démission du président Jovenel Moïse.

En fin de semaine dernière, les manifestations aux Gonaïves ont été émaillées de violence. Deux personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans des circonstances obscures laissant croire à une implication des forces de l’ordre. Il n’est pas vain de rappeler que la mort des trois élèves gonaïviens (Jean Robert Cius, Mackenson Michel et Daniel Israël) en 1985 avait précipité la chute de Jean Claude Duvalier

Ce lundi 11 février 2019, la ville est entièrement paralysée. Les portes des écoles sont fermées, les produits de première nécessité sont mis en vente au prix fort et le dollar américain vaut 87 gourdes. Les citoyens continuent de manifester pour exprimer leur ras-le-bol et pour dénoncer la misère que provoque la cherté de la vie.

La question de la démission du président de la République est sur toutes les lèvres et anime les discussions entre les membres de petits attroupements qui commentent l’actualité politique et la situation économique alarmante du pays.

Feguerson Thermidor



Articles connexes


Afficher plus [4955]