S'identifier Contact Avis
 
31° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

À Bayonnais, un enfant abandonné dans les bois à la naissance a été trouvé en vie

À Bayonnais, un enfant abandonné dans les bois à la naissance a été trouvé en vie



C’était le temps d’un grand effroi à Bayonnais, ce vendredi 12 juillet 2019. Des paysans qui se rendaient dans les bois ont retrouvé un enfant abandonné à la naissance à proximité de l’église Adventiste de Savane ronde, une localité de la troisième section de la commune des Gonaïves. La petite miraculée est pour l’heure hors du danger et est placée dans une famille d’accueil.


C’est le coordonnateur du Conseil d’administration de la section communale (CASEC) M. Wallace Manassé, qui a annoncé la nouvelle à l’émission Kafou verite. Un acte qui a dégoûté les habitants de la zone qui sont encore sous le choc. La mère de l’enfant a été identifiée quelque temps après, suite à une enquête menée par les autorités de la section. Elle a aussitôt expliqué n’avoir pas voulu tuer l’enfant et l’a consciemment placé dans un endroit très fréquenté. Elle a également affirmé avoir attendu que des passants retrouvent l’enfant avant de vider les lieux.

Après les aveux de la mère, une rencontre a été organisée avec les leaders et notables de la zone pour informer tout le monde des avancées sur le dossier afin d’éviter tout doute et mettre en garde la population sur ces cas précis. Bien qu’aucun constat n’a été fait par rapport à l’urgence de la cause, le dossier a été porté par-devant le commissaire du gouvernement pour les poursuites judiciaires nécessaires.

Pour le moment, l’enfant est sous la protection du ministère public et a été remis au pasteur Belfond Aristide, ancien journaliste et directeur du collège Moderne des Gonaïves qui commence à entreprendre les démarches légales pour adopter l’enfant après l’avoir emmené à l’hôpital pour des soins appropriés. Le ministère public décidera par la suite si l’enfant restera dans sa famille d’accueil actuelle.

Notons que c’est la deuxième fois que cela se produit dans la zone. Le premier enfant vit actuellement au Chili avec sa mère depuis plusieurs années.

Le coordonnateur du Casec, encore sous le choc, invite la population à rester solidaire. Toutefois, il déplore la situation actuelle de la section. Un seul juge pour quatre-vingt mille habitants. Malgré les multiples démarches entreprises pour avoir dans la zone un poste de police et de nouveaux juges cantonnés dans la section.

Lesly Succès




Articles connexes


Afficher plus [6493]