Accueil » Culture » Port-au-Prince et ses périphéries

Port-au-Prince et ses périphéries

27 avril 2017, 9:44 catégorie: Culture6 994 vue(s) A+ / A-

“ La ville en dehors” conférence, projection & exposition dans le cadre du colloque
international sur l’urbanisme en Haïti

 

Port-au-Prince et ses périphériesDans le cadre du Colloque international Programme de Recherches dans le champ de l’Urbain en Haïti (PCRU), coordonné par l’Université Paris 8 en partenariat avec l’Université d’État d’Haïti, l’Université Quisqueya et l’École Polytechnique de Lausanne, une exposition et une projection titrée : « Lavil andeyò » (la ville en dehors), ont été organisées, ce mercredi 26 avril 2017, à l’Institut français d’Haïti (IFH).

Ce tournage met en scène la réalité des périphéries urbaines de Port-au-Prince telles que: Canaan, Martissant. Réalisé par le professeur-géographe et chercheur Olivis Archanbeau, le film montre, en trois grands axes, les banlieues de la capitale haïtienne et l’informalité dans laquelle la population survit depuis des années.

 Cinéaste d’un genre particulier, le professeur raconte : « Dans cette spécialité, j’ai toujours travaillé l’image géographique sur la manière dont le film pourrait traduire les réalités. J’ai essayé de faire des films qui montraient toute la problématique de la géographie, dont l’urbanisme. C’est la manière de traduire vers le grand public, à travers l’image, la recherche scientifique de la géographie ».

Par ailleurs, les intervenants, parmi lesquels des professeurs de Centrafrique et du Tchad ont apprécié la méthodologie de la technique du film, à savoir le prototype documentaire- témoignage qui laisse voir de manière exhaustive, à leur dire, le champ urbain en dehors de la ville.

 La collaboratrice du projet, la professeure des universités UMR 7533 Bezunesh Tamru, a conforté le dialogue avec le public en montrant clairement que le renforcement des capacités de recherche et de la formation de haut niveau des universités haïtiennes dans le domaine de l’aménagement et des études urbaines, sont des points forts du programme, autant en matière de formation que d’expertise.

Loin de relever seulement des questions techniques urbaines, l’urbanisme enserre des réflexions sur le logement et sur la vulnérabilité des gens en périphérie, plus particulièrement, après le séisme du 12 janvier 2010.

 Le réalisateur de « La ville en dehors », en ces termes, relate les directives : « Nous ne sommes pas là pour imposer une idéologie. Nous essayons, de préférence, de donner les outils de recherche les plus objectifs, ce qui n’est pas toujours facile. Les résultats des chercheurs sont totalement indépendants de la politique des universités. Il semblerait donc possible pour que ça aille mieux de les informer. Ce n’est pas nous qui détenons le pouvoir d’agir sur le terrain. Nous sommes là pour alerter. »

 Eunice Eliazar

Comments

comments

scroll to top