Accueil » Actualité » La PNH met un terme à sa visite dans le Nord et le Nord-Est

La PNH met un terme à sa visite dans le Nord et le Nord-Est

11 janvier 2018, 10:44 catégorie: Actualité878 vue(s) A+ / A-

L’inspection générale de la police nationale d’Haïti (IGPNH) a mis fin, le jeudi 11 janvier, à une tournée de 4 jours organisée dans les départements du Nord et du Nord-Est. Dirigée par l’inspecteur général en chef de l’IGPNH, Ralph Stanley Jean Brice, cette délégation composée de 24 policiers et des cadres de l’IGPNH, a visité ces départements dans le but de procéder à un contrôle d’audit.

Cette tournée d’inspection et d’enquête de l’IGPNH qui a débuté le 8 janvier s’inscrit dans le cadre de la mission de l’IGPNH de procéder à des enquêtes, des contrôles et d’audits en vue de conseiller le haut état-major de la PNH de l’état de l’évolution de l’institution policière à travers le pays. Selon l’inspecteur Ralph Stanley Jean Brice, à partir du rapport produit dans le cadre de cette visite, des mesures appropriées vont être prises afin d’améliorer les conditions de vie des policiers.

Durant cette journée, la délégation s’était entretenue avec les autorités locales et civiles, les opinions recueillies sont partagées avec les responsables des différents commissariats dans le souci de déterminer le rapport des policiers avec la population dans la région. Durant ces 4 jours, tous les commissariats, les prisons civiles, les pompiers et la direction départementale ont été inspectés dans le souci d’évaluer le travail des agents de l’ordre, leurs besoins, leurs conditions d’existence, ainsi que leur rapport avec la population et les autorités, selon ce qu’a précisé le porte-parole de l’IGPNH, le commissaire divisionnaire Benjamin Jean-Claude.

C’était également l’occasion pour l’IGPNH de finaliser certaines enquêtes dans le département du Nord. « Presque la moitié des commissariats visités était propre et en bon état », selon des délégués qui soulignent toutefois la nécessité de certains aménagements, le cas des commissariats de Ranquite, Saint-Raphaël, Pignon, etc. Les visiteurs ont fait savoir que les commissariats de Limbé, Bas-Limbé, Plaisance, Barrière Bouteille, Haut du Cap et Bahon sont en mauvais état.

Le commissaire Benjamin Jean- Claude a expliqué que bien d’autres commissariats méritent d’être reconstruits. C’est le cas des commissariats de Port-Margot, Limbé et celui qui se trouve à l’aéroport du Cap-Haïtien. L’inspection générale, par ailleurs, a dit constater un manque d’effectif et de moyen de locomotion dans les commissariats, ce qui entrave souvent le travail des policiers.

L’inspection générale a épluché aussi neuf dossiers d’enquête conduisant à l’audition de 7 policiers, 3 plaignants et un témoin. Une enquête de terrain a été effectuée, 11 entretiens téléphoniques ont été réalisés. Ainsi, 3 policiers sont convoqués à l’inspection générale, les données recueillies sont partagées avec les responsables des différents commissariats et sous-Commissariats en vue d’évaluer les forces et faiblesses de la PNH dans le département, combler l’attente du haut commandement en ce qui a trait au travail des policiers.

Par rapport à la dernière décision de l’IGPNH dans le département du Nord, l’effectif a été augmenté de 40 policiers, la direction départementale a reçu 3 véhicules et 5 motocyclettes additionnels. Ce qui est considéré comme une satisfaction pour l’inspection générale, a indiqué le porte-parole de l’IGPNH.

Hervé Délima

Comments

comments

scroll to top