Accueil » Société » Plaidoirie pour un retour à la saison de l’arbre en Haïti

Plaidoirie pour un retour à la saison de l’arbre en Haïti

18 avril 2017, 9:47 catégorie: Société6 911 vue(s) A+ / A-

Vue de la Forêt des Pins | www.minustha.unmissions.org

 

A l’occasion de la journée nationale de l’arbre, le 15 avril, la Promodev (Promotion pour le développement) a lancé une campagne de promotion pour un retour à la saison de l’arbre en Haïti. Une saison qui, selon Talot Bertrand, secrétaire général de ladite association, sera consacrée à poser des actions concrètes pour une meilleure protection de l’environnement.

La saison de l’arbre, selon Talot Bertrand, secrétaire général de la Promodev devra servir à promouvoir des initiatives et des actions concrètes dans le domaine environnemental. A travers une note de presse, publiée à l’occasion de la journée nationale de l’arbre, le 15 avril, la Promodev « demande au gouvernement et aux organisations de la société civile de revenir avec [la tradition de fêter l’arbre], et de mobiliser des ressources nécessaires pour un retour en force de la saison de l’arbre, notamment la Journée Nationale de l’Arbre, en vue de renouveler et d’intensifier la couverture végétale en Haïti ».

 La Saison de l’Arbre est une vieille tradition en Haïti. Plusieurs raisons, selon Talot Bertrand, sont à la base de la disparition de celle-ci. A côté de l’absence, dans le pays, de l’éducation civique, l’ingénieur-agronome croit aussi que « les responsables actuels ne sont probablement pas à la hauteur ou ne comprennent pas assez bien l’importance que l’on doit accorder à l’environnement et au développement durable ».

 En ce sens, le retour à la saison de l’arbre dans le pays, croit M. Bertrand, implique d’abord, que le gouvernement manifeste une volonté politique axée sur l’importance de l’environnement dans le développement du pays. « Le gouvernement, à cet effet, doit avant tout mobiliser le ministère de l’Environnement, ensuite celui de l’Agriculture et le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle. Imaginez que chaque élève mette en terre au moins deux plantules par année ! Avec le MENFP uniquement, cela pourrait marcher», affirme le secrétaire général de la Promodev.

Pour ce retour à la Saison de l’Arbre, Talot Bertrand croit nécessaire l’implication de tous les secteurs de la société. « Ce n’est pas seulement l’Etat qui doit s’engager, la société civile aussi doit s’impliquer. La fédération protestante pourrait, par exemple, mobiliser toutes ses églises un dimanche dans une vaste campagne de reboisement. L’église catholique pourrait faire pareil ainsi que le secteur vodouisant. On aurait, d’ici cinq ans, une couverture végétale acceptable», estime M. Bertrand.

 Dans une note de presse, la Promodev fait l’historicité de la saison de l’arbre et particulièrement la journée de l’arbre. « Avant l’année 1990 en Haïti, la fête de l’arbre était célébrée annuellement le dernier vendredi du mois de mai. Cette fête faisait partie de la saison de l’arbre qui s’étendait du 15 avril au dernier vendredi du mois de mai à travers le pays par des activités de reboisement », lit-on dans ladite note.

 Ritzamarum Zétrenne

 rzetrenne@lenational.ht

Comments

comments

scroll to top