Accueil » Actualité » PetroCaribe : “ la résolution du Sénat est une déviation ” selon le sénateur Youri Latortue

PetroCaribe : “ la résolution du Sénat est une déviation ” selon le sénateur Youri Latortue

20 février 2018, 11:06 catégorie: Actualité4 254 vue(s) A+ / A-

Le sénateur Youri Latortue.

 

Le président de la Commission éthique et anticorruption, le sénateur Youri Latortue, a qualifié la résolution adoptée par le Sénat de la République transférant le rapport de la Commission spéciale sénatoriale à la Cour supérieure des comptes et du Contentieux administratif (CSC/CA), de déviation et de dilatoire politique. Il a, par ailleurs, promis de mener une lutte sans merci contre toute tentative visant à éteindre ce dossier.

Nouvelle sortie fracassante du sénateur Youri Latortue. La résolution adoptée le premier février 2018, lors d’une séance inédite en absence des membres de la commission, et publiée cette semaine dans le journal officiel du pays «Le Moniteur», n’en finit pas de provoquer des remous. Les réactions s’enchainent et ne se ressemblent pas. Cette fois, c’est le sénateur Youri Latortue, président de la Commission éthique et anticorruption au Sénat qui est sorti de son silence, qualifiant de dilatoire la résolution adoptée par le bloc majoritaire du Sénat renvoyant le rapport de la Commission à la CSC/CA pour une étude plus approfondie.

Le sénateur Youri Latortue, l’un des grands artisans du premier rapport de la commission anticorruption a fustigé la résolution adoptée par les dix-sept sénateurs proches du pouvoir. « Cette résolution est une perte de temps, une déviation. C’est une manoeuvre dilatoire pour faire perdurer le processus » a déclaré l’ancien président du Sénat de la République, rappelant en outre que lors du premier rapport, les commissaires avaient travaillé de concert avec la Cour des comptes.

« Assurément, la Cour des comptes va utiliser encore les mêmes éléments, les mêmes données d’autrefois puisqu’il n’y a pas d’autres. C’est pour cette raison que je déclare que cette décision est une perte de temps, une manoeuvre pour faire passer le temps », a fait savoir le président de la commission éthique et anticorruption du Sénat, condamnant ensuite la forme de la séance du jeudi 1e février qui a accouché de cette résolution contestée par plus d’un.

Si pour certains cette résolution est une façon d’enterrer ce document que le Sénat a lui-même réclamé en vue d’avoir une meilleure idée concernant la gestion des fonds PetroCaribe, le sénateur Youri Latortue donne la garantie que cette affaire ne peut pas être remise aussi facilement au placard comme certaines personnes le font croire. Il promet de veiller à ce que le dossier soit retourné au Parlement. « Personne ne peut éteindre ce dossier », a-t-il dit.

Pourtant, l’Éxécutif s’entête en publiant cette semaine le document dans le journal « le Moniteur ». À quoi pourrait-on s’attendre? Aura-t-on droit à un véritable procès dans le cadre de cette affaire ? Se demandent perplexes certains observateurs. S’il est vrai que le rapport de la commission est entaché d’irrégularités et de fautes, un fait est certain, environ trois milliards de dollars américains du fonds PetroCaribe destiné au développement du pays ont été détournés, a déclaré l’élu de l’Artibonite. En ce sens, il faut que la lumière soit faite dans ce dossier, a-t-il conclu.

Jodel Alcidor

Comments

comments

scroll to top