Accueil » Diaspora » Le pari de Brothers Investment Group International

Le pari de Brothers Investment Group International

29 janvier 2018, 10:13 catégorie: Diaspora39 640 vue(s) A+ / A-

Anson Jean-Pierre,

président de Brothers Investment Group International.

 

À Miami au Temple Sinai de Hollywood, samedi 27 janvier 2018, le Brothers Investment Group International a convoqué et réuni plus d’un millier de personnes dont une large majorité d’Haïtiens de la diaspora pour le premier gala haïtien du développement du Millénaire. En présence du ministre des Haïtiens vivant à l’étranger, Stéphanie Auguste, également titulaire du ministère des Affaires sociales et du Travail, du ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural, Carmel André Béliard, de plusieurs patrons d’entreprises, de leaders de la Communauté haïtienne en Floride, le très prometteur groupe d’investisseurs haïtiens a présenté un projet à la fois fondateur et ambitieux qui concourt à la revitalisation de l’économie haïtienne et la restauration de la dignité nationale. Une initiative historique.

L’initiative est trop rare et trop importante pour ne pas faire date. Elle a déjà le mérite d’être conçue, murie et portée par des Haïtiens de la diaspora qui ont compris la nécessité d’un effort de rassemblement et d’actions systématiques pour construire des outils et un espace de développement économique, humain et durable au bénéfice de toutes les composantes de la société haïtienne, aussi large et aussi éclatée soit-elle !

Pour le diner de gala, précédé d’un cocktail debout pour plus de mille personnes, la salle de réception du Temple Sinai de Hollywood, à Miaimi, était juste assez grande pour les 500 participants en tenue de soirée et des rêves pleins les yeux.

Vue de la salle de réception du Temple Sinai of Hollywood qui a accueilli l’évènement.

 

L’hymne national d’Haïti porté par la voix bien travaillée de Patrick Lacroix pour l’occasion, et repris avec vigueur par l’assistance a été le premier moment fort de la soirée qui a proposé un ensemble d’engagements pris et d’actions initiées par Brothers Investment Group International pour « reconstruire le pays [Haïti] et libérer son peuple de l’esclavage financier ».

Brothers Investment Group International, est une nouvelle force du secteur privé haïtien engagé dans le développement communautaire, réunissant à la base deux cents membres haïtiens du 1e Club des millionnaires haïtiens. D’après le président Anson Jean-Pierre, le groupe vaut 3.5 milliards de dollars et compte mobiliser à terme un capital de 10 milliards de dollars américains.

Le Brothers Investment Group International a promis de rassembler les forces haïtiennes et l’argent des Haïtiens pour investir massivement et avec intelligence dans les secteurs de la banque, de l’énergie, de l’immobilier et de l’éducation.

L’annonce a été faite que le portefeuille constitué sera prochainement déployé dans : i) un projet de production d’énergie renouvelable qui permettra de résoudre la crise de l’électricité en utilisant l’énergie solaire intelligente et qui permettra à Haïti de faire des affaires à l’échelle internationale ; ii) un projet de développement immobilier « Green City », sur la côte des Arcadins, qui sera construit des protocoles exigeants sur le plan énergétique et appliquera tous les codes de construction capables d’offrir une résistance maximale aux ouragans et aux tremblements de terre ; et iii) un projet de production agricole biologique et organique pour la consommation interne et l’exportation vers les États-Unis d’Amérique particulièrement.

Le ministre Beliard arrivant au premier Gala haïtien du développement du millénaire.

 

Le groupe a déjà obtenu les licences nécessaires pour le lancement de sa propre banque commerciale : le Brothers Capital Bank and Trust. Cet outil financier, dont le siège social est Miami en Floride, se propose d’être actif dans tous les domaines d’une banque commerciale traditionnelle (de l’épargne jusqu’au crédit), mais sera porteur de valeurs de solidarité et sera au service exclusif des intérêts haïtiens.

Le premier Gala haïtien du développement du millénaire a été surtout une occasion pour le Brothers Investment Group International, de faire défiler à la tribune une brochette de chefs d’entreprise, de spécialistes de haut calibre, de porteurs de projets innovants pour convaincre l’assistance des multiples ressources mises à disposition du développement d’Haïti ainsi que des belles opportunités de faire des affaires au pays.

L’adjectif « révolutionnaire » a été largement utilisé dans les interventions. Le Brothers Investment Group International est convaincu d’avoir trouvé la bonne formule pour changer à jamais le destin d’Haïti qui a trop misé sur l’assistanat et l’humanitaire. Le président du groupe, très inspiré dans sa présentation, a affirmé porter un projet fondateur de la nouvelle Haïti. Pour lui, des Haïtiens responsables et visionnaires ont fait le pari de restaurer leur pays. Sans détour, il a plaidé pour la responsabilité et la place réelle du secteur privé dans le développement structurel et pérenne du pays. Ce qui permettra à l’État haïtien de jouer à fond son rôle de régulateur avec les produits des taxes et des redevances et au secteur actif dans l’aide humanitaire de se reconvertir dans des activités créatrices de richesses et de dignité.

Stéphanie Auguste, ministre des Haïtiens vivant à l’étranger et titulaire du ministère des Affaires sociales et du Travail, dans son intervention, a transmis les bons mots et toute la fierté du gouvernement par rapport à l’initiative du Brothers Investment Group International. Le ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Developpement rural, Carmel André Béliard, a improvisé une partie de son discours pour laisser parler son coeur. Visiblement heureux, en confiance et impressionné, il n’a pas hésité à conclure par la formule « Vive les investisseurs, non aux donateurs ». Le ministre Béliard a plaidé pour « pour une agriculture économiquement rentable à la place de l’agriculture sociale qu’on promeut en Haïti. »

Le premier Gala haïtien du développement du millénaire de Brothers Investment Group International est, sans conteste, un évènement fondateur. Les responsables du groupe l’ont affirmé et nous avons de bonnes raisons de croire, comme eux, en des lendemains meilleurs pour Haïti.

Jean-Euphèle Milcé

Comments

comments

scroll to top