Accueil » Dernière Heure » Des organisations de défense des droits humains contestent la loi de finances 2017-2018

Des organisations de défense des droits humains contestent la loi de finances 2017-2018

12 septembre 2017, 6:41 catégorie: Dernière Heure280 vue(s) A+ / A-

Plusieurs organisations de défense des droits humains telles le RNDDH, la CE-JILAP, le CARDH, l’URAMEL et la POHDH contestent le  vote de la loi de finances 2017-2018 par le parlement.

Comments

comments

scroll to top