Accueil » Dernière Heure » OIM : Plus de 230,000 haïtiens revenus ou déportés depuis 2015

OIM : Plus de 230,000 haïtiens revenus ou déportés depuis 2015

03 mars 2018, 10:37 catégorie: Dernière Heure2 895 vue(s) A+ / A-

Depuis l’expiration en juin 2015 de la période d’enregistrement au Plan National de Régularisation des Étrangers (PNRE), l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a enregistré plus de 230,000 migrants haïtiens dont 4,167 enfants présumés non-accompagnés ou séparés et 5,807 personnes à risque d’« apatridie » qui sont revenus ou ont été déportés de la République Dominicaine vers Haïti rapporte Haitilibre.com. Ces chiffres témoignent de l’importance des besoins d’assistance et de réintégration sur toute la zone frontalière, principalement des femmes et des enfants. Les migrants arrivent dans des conditions très difficiles : sans aucune ressource, la faim au ventre et sans moyen de communiquer avec leurs proches.

Quatre Centre de Ressources Frontalier (CRF) sont déjà en opération à Anse-à-Pîtres, Malpasse, Belladère et Ouanaminthe. Ces structures permettent une meilleure identification, orientation et assistance aux migrants vulnérables, tout en offrant un espace de coordination équipé pour favoriser le renforcement des synergies entre les acteurs de protection locaux. Grâce à la collaboration avec l’Institut de Bien-Être et de Recherches (IBESR) et l’Office National de la Migration (ONM). Chaque CRF compte sur l’appui d’agents d’enregistrement formés dans la gestion des migrants vulnérables, y compris des enfants non-accompagnés ou séparés de leurs familles et les victimes de traite des personnes.

 

Comments

comments

scroll to top