Accueil » Sport » Melchie Daelle et Tabita pourraient disputer le mondial!

Melchie Daelle et Tabita pourraient disputer le mondial!

05 juillet 2018, 8:59 catégorie: Sport14 195 vue(s) A+ / A-

Les 5 joueuses qui ont récemment laissé le pays rejoignant la sélection en France./Photo :
page Facebook de la FHF féminine.

 

À 30 jours de la Coupe du monde des moins de 20 ans féminine, les informations sur le groupe haïtien, en France depuis plus d’un mois, prennent de l’ampleur. Écartées du mondial dans un premier temps, en raison de leur âge, Tabita Joseph et Melchie Daëlle Dumornay pourraient disputer la Coupe du monde en cas d’une validation de la FIFA à la demande de la FHF.

Les informations sont nombreuses autour de la sélection haïtienne des moins de 20 ans qui est engagée au mondial France de cette année. D’ailleurs, elle est la première sélection parmi les 16, à fouler le sol français. Si, au niveau de résultat, l’équipe ne rassure pas en raison des contre-performances concédées au tournoi Sud Ladies Cup, tenu en France en début du mois de juin, cette sélection bénéficie de tant d’autres avantages pouvant l’aider à réussir le séjour et préparer le Mondial dans de meilleures dispositions.

D’abord, le groupe est renforcé. Six des joueuses qui ont participé à la déroute des Grenadières au tournoi Sud Ladies, sont retournées en Haïti dont Taïna Gervais et Yverline Serviné. En revanche, cinq autres qui disputaient les éliminatoires avec la sélection des moins de 17 ont retrouvé le groupe. Il s’agit de Rachelle Carrnus, de l’allière Abaïna Louis, de la gardienne Madelina Fleuriot, Tabita Joseph et Melchie Daëlle Dumornay dit Corventina.

Beaucoup de doutes planaient sur la participation de celles-ci au Mondial, malgré leur influence sur le groupe. Consciente de leur responsabilité au sein de l’équipe haïtienne, la Fédération haïtienne de football a écrit à l’instance mère du football mondial (FIFA) sur une éventuelle possibilité qu’elles intègrent le groupe entraîné par Marc Collat. « Elles ont joué les trois phases qualificatives, pourquoi pas la Coupe du monde ?», telle est la recommandation de la FHF à la FIFA, face à une décision qui serait injuste pour ces jeunes, lorsqu’on se rend compte de son impact sur le groupe et les déterminations qu’ont elles ont toujours montré pour nos différentes sélections. En attendant les réponses de la FIFA, Corventina et Tabita font partie du groupe en France, et continuent les préparations foncières avec les mondialistes.

En outre, la participation à une édition du Mondial féminin étant une grande première pour Haïti, la sélection obtient certains avantages. Les coéquipières de Nérilia Mondésir viennent de bénéficier d’une formation en premiers soins. Au niveau professionnel, les soins d’urgence sont enseignés au même titre que la technique ou encore la physique. Souvent, les coéquipiers sont plus près de la scène produite, et sont mieux habilités à intervenir ou à décrire le fait.

C’est dans cette optique que les Haïtiennes ont pu bénéficier de cette formation axée sur plusieurs niveaux. Une partie théorique, en premier lieu, et une partie plus avancée pour fournir aux athlètes un minimum de savoir-faire en soins d’urgence. Elles ont travaillé avec des spécialistes de la Croix Rouge française.

Notons que certaines expatriées ont aussi fait grandir le groupe, avec notamment Danielle Dani Étienne, Milan Gérôme Pierre, membres, elles aussi, de la sélection des moins de 17 ans.

Le staff technique emmené par Marc Collat dispose d’un effectif de 25 joueuses. Parmi elles, 21 seront finalement retenues dont 3 gardiennes pour la phase finale de la 9e édition de la Coupe du monde qui se tiendra en Bretagne du 5 au 24 août prochain.

Le groupe de Marc Collat:

Les gardiennes sont au nombre de quatre à se préparer, Kerly Théus, Edjenie Joseph, Naphtaline Clerméus, Madelina Fleuriot. Quant aux défenseures, elles sont Rosianne Jean, Emeline Charles, Naphtalie Northé, Ruthny Mathurin, Danielle Darius, Sylvie Prepetit, Milan Pierre Jérôme.

Melissa Dacius, Dolorès Jean Thomas, Tabita Dougenie Kerbie Joseph, Angeline Gustave, Rachelle Caremus, Danielle Dani Étienne et Melchie Daelle Dumornay composent le groupe des milieux d’où le jeu haïtien se reposera. Et les attaquantes sont au nombre de six avec Sherly Jeudy, Nelourde Nicolas, Roseline Eloissaint, Abaina Louis, Mikerline Saint- Félix et la capitaine Nérilia Mondésir.Staff Technique : Marc Collat, Sébastien Guia, Altride Joseph, Alicia, Keshia, Sébastien Mathé, Patrick Grobois,Yvette Félix.

Jessica Jean

Comments

comments

scroll to top