Accueil » Actualité » MAST/Installation: Guerline Jean-Louis prend les rênes de la direction du Travail et du CSS

MAST/Installation: Guerline Jean-Louis prend les rênes de la direction du Travail et du CSS

18 décembre 2017, 7:11 catégorie: Actualité, Dernière Heure6 065 vue(s) A+ / A-

Guerline Jean-Louis, nouvelle directrice du Travail au MAST.

Le directeur général du ministère des Affaires sociales et du Travail (MAST), Rudy Hérivaux, a procédé à l’installation de Guerline Jean-Louis et de son assistant, Me André Ibréus, ce vendredi 15 décembre 2017, à la tête de la direction du Travail et du Conseil supérieur des salaires (CSS). Me Guerline Jean-Louis remplace à ce poste Me Renan Hédouville, aujourd’hui Protecteur du Citoyen. Déroulée dans une ambiance de convivialité, la cérémonie a réuni les conseillers du Conseil supérieur des salaires (CSS), les cadres et fonctionnaires du Ministère des Affaires sociales et du Travail (MAST), les syndicalistes, le Protecteur adjoint du Citoyen, Fritz Jean et la vice-présidente du secteur textile à l’Association des industries d’Haïti (ADIH), Nathalie Hermantin.

Le Protecteur du Citoyen, Renan Hedouville, qui s’est fait remplacer par Fritz Jean, Protecteur adjoint du Citoyen, a exhorté la nouvelle directrice du travail et présidente du Conseil supérieur des salaires (CSS) à faire preuve de responsabilité, de sérieux et de clairvoyance. Il l’a invitée à toujours se souvenir de cette trilogie : la création d’emplois, le progrès économique et la justice sociale. L’ex-directeur du Travail, Me Renan Hédouville, promet sa toute collaboration à la nouvelle directrice du Travail, Me Guerline Jean-Louis. « Vous pouvez compter sur moi pour toutes suggestions ou consultations que vous souhaiteriez obtenir dans le cadre de l’exercice de votre mandat », a-t-il déclaré.

Le directeur général du ministère des Affaires sociales et du Travail (MAST) Rudy Hérivaux, pour sa part, a félicité Me Jean-Louis pour avoir su gagner la confiance de la ministre des Affaires sociales et du Travail, Stéphanie Auguste, qui a vu en elle la personne idéale pour assurer la succession de Me Renan Hédouville. Rudy Hérivaux rappelle à la nouvelle directrice que son travail ne sera pas un long fleuve tranquille. Elle va devoir faire face à des difficultés inhérentes à sa nouvelle tâche. Comme présidente du CSS, elle va se trouver constamment dans une situation d’équilibriste, si l’on en croit le DG du MAST. Car, dit-il, elle sera l’arbitre qui gèrera les passions enflammées des uns et les intérêts des autres au niveau du Conseil supérieur des salaires (CSS).

Qu’il s’agisse du secteur syndical dit-il, – qui est en train de mener une bataille légitime pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs, ou des compatriotes du secteur patronat  qui sont là pour assurer la qualité de l’emploi en Haïti, vous serez constamment tiraillée par ces deux secteurs. Vous allez devoir faire preuve de lucidité, de pondération et d’humilité pour trouver l’équilibre nécessaire et donner la priorité au dialogue. Même si aujourd’hui, déclare M. Hérivaux, il y a un calme apparent, à n’importe quel moment, la tempête peut se lever. En tant que présidente du CSS, vous devez préparer le terrain, préparer une matrice de ralliement et de dialogue afin de faire face aux difficultés qui immanquablement vont se présenter.

La nouvelle directrice du Travail et présidente du CSS, Guerline Jean-Louis, avoue que cette nomination récompensant ces années de service au sein du MAST est pour elle un honneur. En effet, Me Jean-Louis traine derrière elle un long parcours. Elle a été inspectrice du Travail, technicienne attachée au service Femmes et enfants, assistante du chef de service Femmes et enfants, cheffe de service Femmes et enfants, cheffe de service des salaires et recherches, coordonnatrice des salaires et recherches avant d’être installée à la tête de la direction du Travail et du CSS. En dépit de la volonté qu’elle a de mener à bien la politique de cette direction et en même temps de répondre aux aspirations et aux attentes du secteur syndical et du patronat, la nouvelle directrice déclare être pleinement consciente de la lourde tâche qui l’incombe.

Au regard de la loi organique du MAST, la direction du Travail exerce ses attributions avec l’assistance d’un bureau formé d’une équipe de technicien chargée de l’inspection du Travail, du travail de la femme et de l’enfant, des organisations sociales, de la conciliation et de l’arbitrage, des salaires et recherches, etc.

Me Guerline Jean-Louis a fait savoir que sous son leadership, la direction du Travail se chargera d’étudier les relations de la vie ouvrière et les problèmes relatifs à l’organisation du Travail, d’améliorer les conditions de travail des classes laborieuses, d’établir les relations avec les syndicats et autres organisations sociales en vue de les assister pour leur développement et leur promotion, d’harmoniser les rapports avec le patronat ou d’autres organisations d’employeurs en vue de promouvoir la création d’emplois dans le pays et de veiller à l’exécution et à l’application des dispositions de lois relatives aux conditions de travail. Je suis certaine, dit-elle, qu’avec l’aide du tout-puissant et avec le soutien de mes collaborateurs et de mes collaboratrices je saurai justifier la confiance placée en moi.

Aljany N. Zephirin

Comments

comments

scroll to top