Accueil » Economie » L’ISOC-Haïti a organisé son premier forum sur la gouvernance de l’internet

L’ISOC-Haïti a organisé son premier forum sur la gouvernance de l’internet

13 septembre 2018, 9:41 catégorie: Economie7 862 vue(s) A+ / A-

L’Internet Society Chapitre Haïti (ISOC-Haïti), en collaboration avec d’autres partenaires, a organisé, le jeudi 13 septembre 2018, à l’hôtel Montana, la première édition du Forum sur la gouvernance de l’internet, sous le thème « Connecter les déconnectés et construire l’avenir du numérique en Haïti ».

Tôt dans la matinée du jeudi 13 septembre 2018, à l’hôtel Montana, des jeunes en provenance de plusieurs endroits de la zone métropolitaine de Port-au-Prince ont pris part à la première édition du forum baptisé Gouvernance de l’internet. Le débat était accentué sur l’importance de l’internet dans le développement du pays et comment le rendre accessible à tout le monde.

Tous les intervenants manifestent leur accord à l’idée que l’internet peut aider les marchands des endroits reculés du pays à faire la promotion de leurs produits. Selon eux, le Forum sur la gouvernance d’internet (FGI) est un forum multipartite engageant un dialogue sur les questions de politique publique relatives aux éléments clés de la gouvernance de l’internet.

Pour les différents intervenants à ce forum, la technologie peut contribuer au développement du pays. La connectivité et l’accès à internet en Haïti doivent être mis en place pour combattre l’exclusion numérique et favoriser l’Inclusion numérique dans une approche multipartite, pensent-ils. Cette démarche, disent-ils, va promouvoir des initiatives qui visent à développer des infrastructures d’internet et réduire les inégalités de connectivité et d’accès à internet.

Le président de l’Internet Society Chapitre Haïti, Obed Sindy, est très optimiste par rapport à ce forum. « Ce premier forum va apporter une amélioration en ce qui concerne l’internet en Haïti. Ce forum, organisé par l’Internet Society Chapitre Haïti et d’autres partenaires, a pour but de rendre l’internet accessible dans les zones reculées du pays », a déclaré le président de l’Internet Society Chapitre Haïti, ajoutant que ce forum va permettre de dresser les plans et exécuter les projets de développement de l’internet dans le pays.

M. Sindy pense que l’État haïtien, le secteur privé et la société civile doivent s’impliquer dans ce forum. Ce forum, précise-t-il, est national. Selon lui, le projet « Connecter les déconnectés et construire l’avenir du numérique en Haïti » va toucher toutes les couches de la société haïtienne.

Le responsable des relations stratégiques et de l’intégration au registre des adresses de l’internet d’Amérique latine et des Caraïbes (LACNIC), Kevon Swift, de son côté, a remercié les organisateurs de ce forum. « C’est un espace privilégié pour la communauté haïtienne vu que ce forum concerne le développement du numérique », a déclaré Kevon Swift, tout en réitérant l’engagement de son organisation qui est d’investir dans le domaine de l’internet dans la région. « Nous investissons dans la formation technique dans toute la région. Et nous allons prendre en compte nos responsabilités collectives afin d’arriver à rendre l’internet accessible aux gens les plus démunis du pays », a-t-il ajouté.

Selon les données fournies par les différents intervenants, seulement 15 % de la population haïtienne ont accès à l’internet. Toujours selon eux, sur les 6.5 millions d’Haïtiens qui possèdent un téléphone mobile, seulement 1.5 million haïtiens ont en leur possession un Smartphone.

Cluford Dubois

Comments

comments

scroll to top