Accueil » Economie » Le Programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse (PAPEJ) officiellement lancé

Le Programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse (PAPEJ) officiellement lancé

11 octobre 2018, 8:58 catégorie: Economie5 558 vue(s) A+ / A-

Le président Jovenel Moïse, les membres de la CNIISJ, les ministres et les sénateurs au milieu des 150 entrepreneurs du PAPEJ.

 

Dans l’idée de promouvoir l’entrepreneuriat chez les jeunes, le président de la République, Jovenel Moïse, accompagné du ministre du Commerce et de l’Industrie (MCI), Dr Ronell Gilles, a officiellement lancé, le mercredi 10 octobre 2018, au Ciné Triomphe, le Programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse (PAPEJ). Le PAPEJ est un programme conçu à l’intention des jeunes en vue de les aider à lancer des activités novatrices génératrices de revenus et à consolider leurs activités entrepreneuriales à travers des appuis techniques et financiers afin de favoriser le développement et la création de richesses dans le pays.

En présence de plusieurs personnalités des pouvoirs exécutif et législatif, dont les ministres de l’Économie et des Finances (MEF), Ronald Décembre et celui de la Planification et de la Coopération externe (MPCE), Jean Claudy Pierre, du chef de cabinet du président de la République, du directeur général du MCI, Daniel Denis, de la sénatrice du Nord, Dieudonne Luma et du sénateur de la Grand’Anse, Sorel Jacinth, le chef de l’État haïtien, Jovenel Moïse, accompagné du nouveau ministre du Commerce et de l’Industrie (MCI), Dr Ronell Gilles, a procédé, le 10 octobre 2018, au lancement officiel du Programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse (PAPEJ).

Lors de la cérémonie du lancement, le président Jovenel Moïse, dans son discours, a félicité les responsables des 150 entreprises pour avoir été retenus parmi les 3000 postulants au concours d’idées d’entreprise et du même coup, a profité de l’occasion pour conseiller les jeunes entrepreneurs du PAPEJ de se mettre en réseau. De plus, le chef de l’État a pris le temps pour expliquer aux bénéficiaires son passé émouvant en vue de les encourager dans le choix qu’ils auront à prendre. Il dit vouloir faire une meilleure répartition de la richesse du pays. « Tous les 3 mois, 200 entreprises doivent être créées et je reviens ici dans 3 mois pour les lancer », a déclaré le président.

De surcroit, le président Jovenel Moïse a expliqué qu’il n’a pas eu la chance de ces jeunes entrepreneurs de trouver l’accompagnement de l’État pour établir son entreprise. « Cette chance, je ne l’avais jamais eu dans ma jeunesse. En tant que président, je vous apporte cette opportunité dans chacune de vos communes respectives », a indiqué Jovenel Moïse aux jeunes.

Pour sa part, le titulaire du MCI, Dr Ronell Gilles, a vanté les mérites de ce programme qui apporte des opportunités aux jeunes dans tout le pays. Puis, le ministre du Commerce a félicité le président de la République pour cette initiative qui prend en compte l’un des problèmes majeurs de la jeunesse, qui est l’accès aux crédits. Dans le cadre de ce programme, a-t-il ajouté, les entreprises retenues sont financées seulement à 3 % l’an. Et pour clore ses interventions, Dr Gilles a mentionné que le développement économique d’Haïti est lié à l’émergence d’une culture d’entrepreneuriat innovant avec une forte implication des jeunes.

Au nom des 150 premières entreprises bénéficiaires, le bénéficiaire de St Michel de l’Attalaye a remercié le président de la République pour ce programme innovant qui permet l’intégration socioéconomique des jeunes.

À préciser que le PAPEJ est le fruit de la Commission nationale pour l’innovation et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes (CNIISJ), créée par le président de la République. L’objectif de ce programme est d’inciter les jeunes à l’entrepreneuriat et de détecter les projets prometteurs émanant des jeunes porteurs d’idées d’entreprises innovantes. Une fois retenus à ce programme, un soutien financier et un accompagnement technique sont mis à leur disposition pour l’implémentation de ces projets dans le souci d’inciter les jeunes à participer dans la relance économique du terroir.

Peterson Jean Gilles

Comments

comments

scroll to top