Accueil » Actualité » Le MENFP satisfait, les syndicats d’enseignants critiquent

Le MENFP satisfait, les syndicats d’enseignants critiquent

09 août 2018, 10:01 catégorie: Actualité7 627 vue(s) A+ / A-

Le directeur général du MENFP, Meniol Jeune. Josué Mérilien.

 

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) confirme être prêt pour le déroulement de la session extraordinaire des examens de fin d’études secondaires pour l’année académique 2017-2018. Au cours d’une conférence de presse tenue en son local, le jeudi 9 août, les responsables dudit ministère se sont décernés un satisfecit pour les efforts consentis dans la réalisation des examens. Entre-temps, des syndicats d’enseignants critiquent les autorités du ministère et qualifient de fiasco la réalisation des derniers examens.

Les responsables du MENFP ont présenté un inventaire de l’évolution du processus de planification de la session extraordinaire des examens de baccalauréat pour cette année. Ils en ont profité pour annoncer que tout est fin prêt pour le déroulement de cette dernière manche.

Selon ce qu’a confirmé le directeur général du ministère, Meniol Jeune, toutes les dispositions sont déjà prises pour faciliter le bon déroulement des examens à l’extraordinaire. Une position confirmée par le directeur de l’Éducation au niveau du département de l’Ouest, Louis Fritz Dorminvil, qui informe que tous les centres d’examens pour son département sont déjà identifiés et que seulement 20 % de la totalité des inscrits auront à prendre part à cet examen de reprise qui se déroulera du 13 au 17 août 2018. Le MENFP a, en outre, annoncé une durée de seulement trois jours pour les corrections afin de ne pas entraver la nouvelle année scolaire.

Le directeur général du MENFP en a profité pour lancer des mots de félicitations à l’endroit de toute l’équipe de la chaine éducative haïtienne qui a réalisé un travail colossal en vue de parvenir, dit-il, à la mise en oeuvre réelle d’une éducation de qualité dans le pays.

Alors que les autorités du ministère font état de leur satisfaction, des organisations syndicales, dont l’Union nationale des normaliens et normaliennes haïtiens (UNNOH), critiquent la réalisation de ces examens et la façon dont les autorités dirigent le ministère. Selon les responsables de cette structure, l’équipe présidée par le ministre Pierre Josué Agenor Cadet a piteusement échoué durant cette année académique.

Selon le bilan dressé par cet organisme, le ministre et ses collaborateurs ont connu un passage à vide à la tête de l’institution. De leur avis, le règne du ministre Cadet était caractérisé par l’arrogance, le mensonge, l’absence de dialogue, le déficit d’une gouvernance éclairée ; ce qui ne concorde pas aux lois de la nation. Face à ces constats, les syndicalistes annoncent la reprise des mouvements de protestations dans un autre format. « Nous allons changer de paradigme dans la bataille. Cette fois, la bataille sera inclusive en vue de doter le système de citoyens honnêtes et engagés », annoncent les dirigeants de l’UNNOH.

Notons au passage que le MENFP annonce qu’il a reçu une subvention de 50 millions de gourdes pour aider les parents à préparer la nouvelle entrée académique. Le directeur Meniol Jeune invite tous les parents, désireux de bénéficier de ce soutien, à soumettre leurs dossiers au local du MENFP.

Daniel Sévère

Comments

comments

scroll to top