Accueil » Diaspora » L’artiste Tines Salvant fait son come-back à Montréal

L’artiste Tines Salvant fait son come-back à Montréal

03 septembre 2017, 9:31 catégorie: Diaspora1 348 vue(s) A+ / A-

De g-à-d : Franz Benjamin. Tines Salvan et Kareen Kapris.

 

Après un long temps de silence, le chansonnier Tines Salvant a fait son grand retour sur scène à Montréal, le dimanche 27 août 2017, lors de la célébration du premier anniversaire de la soirée acoustique Montréal Unplug. Entouré des poètes Franz Benjamin, Jhon Wesley Delva et d’autres chanteurs, l’artiste, très populaire des années 90, a gâté les mélomanes nostalgiques du bon vieux temps. Un retour réussi pour le natif du Cap-Haïtien…

On ne pouvait espérer plus pour célébrer l’anniversaire de Montréal Unplug, cette soirée acoustique initiée par les jeunes Ephrahim Guerilus, Edwin et Mackenson Dorival, et qui tend à devenir la référence pour la découverte des talents à Montréal. La fête a été ponctuée par le passage sur scène d’une pléiade d’artistes d’origines diverses les uns aussi talentueux que les autres. La salle de réception, le papillon situé sur St Michel qui accueille l’événement tous les derniers dimanches du mois, a vu se défiler une chanteuse d’origine mauricienne Joyce également animatrice à radio centre-ville qui a brisé la glace avec son style jazz and blues, suivi du chanteur d’origine tunisienne Karim Medfai a la touche soul et pop. Samuel Trofort, le plus jeune artiste à avoir pris part à la soirée a ébloui la salle d’une interprétation magistrale de la chanson l’envie d’aimer tirée de la comédie musicale : les dix commandements.

 Elle Ray la chanteuse montréalaise d’origine britannique a été la grande révélation de cette soirée où elle a interprété en boucle des chansons reggae de Bob Marley reprises en boucle par le public très enthousiaste. Avec sa voix douce et souple, une présence remarquable sur scène, l’artiste qui prépare déjà un album a déjà un vidéo clip en rotation sur les réseaux sociaux et la télé et a déjà parcouru plusieurs scènes de festival à Montréal. Elle s’est dite fière de participer à une soirée qui contribue à promouvoir les talents émergents.

Le voyage poétique Pour bercer les tympans du public Franz Benjamin président du conseil de la ville de Montréal a pris son chapeau de poète pour un voyage aux pays des mots qui délirent. Lecture des extraits de son recueil de poésies 24 heures dans la vie d’une nuit, avec sa voix accrocheuse, Franz laissait le public suspendu à ses lèvres. Le politicien très impliqué dans la promotion de la culture à Montréal particulièrement à St Michel a dévoilé tout son talent de diseur pour le plaisir des fans de la poésie. Cerise sur le gâteau, le journaliste Jhon Wesley Delva également poète qui a étalé, pour l’assistance, tout son talent de diseur de charme.

Tines Salvant le plat de résistance

Le temps d’une pause et Tines Salvant, l’invité spécial venu des États-Unis d’Amérique (Miami), s’installe en débutant son concert par une des chansons qui l’a rendu populaire : Mare m! Le Méga hit à l’époque a été chanté à l’unisson par le public nostalgique du bon vieux temps ou le chanteur de charme les faisait vibrer. Tines pour montrer qu’il n’a rien perdu de son talent en a profité pour reprendre des chansonnettes françaises et espagnoles qui ont ravivé la flamme de souvenirs d’un public composé de tout âge. Une découverte pour certains et une redécouverte pour d’autres. Le natif du cap haïtien a terminé son spectacle avec la reprise de la chanson a succès « Lèw manyenm » qui attisait la flamme des nostalgiques de cette époque ou les textes et les mélodies étaient agréables à l’oreille.

Un spectacle terminé en beauté avec la remise a Tines Salvant d’une plaque d’honneur et mérite, courtoisie Haïti chez rire au nom de Montréal Unplug, pour souligner ses 27 ans de carrière dans la musique haïtienne. Très ému le chanteur a fait savoir tout son amour pour Montréal et ses soirées qui montre un autre visage de l’industrie musicale.

 L’animateur vedette des soirées Montréal Unplug, David Mezy, avec ses mots et métaphores, en a profité pour annoncer Tines Salvant en duo avec le chanteur toto Laraque le 8 septembre prochain dans le cadre d’une nouvelle soirée de variétés culturelles qui sera lancée au club M8 : le rendez-vous de la découverte !

Les musiques haïtiennes bercent et vibrent Montréal!

 Herwil Gaspard

Le National-Canada

Comments

comments

scroll to top