Accueil » Actualité » La ville des Gonaïves exposée aux inondations

La ville des Gonaïves exposée aux inondations

10 juillet 2018, 9:25 catégorie: Actualité1 408 vue(s) A+ / A-

Le temps est à la pluie. La cité de l’indépendance par sa configuration géographique est exposée aux inondations. Par contre, depuis le lancement de la saison cyclonique le 1e juin écoulé à date, aucune disposition n’a été prise du côté des autorités compétentes pour toutes éventualités. Les drains, les canaux et les rivières sont en très mauvais état. Les autorités concernées sont plutôt passives. Face à cette situation, le député de la juridiction, Guy Jacob Latortue, à l’instar de la population se montre très inquiet. Il demande aux responsables d’assumer leur responsabilité.

Se prononçant sur la saison cyclonique, le représentant des Gonaïves à la Chambre basse a déploré la lenteur enregistrée dans les travaux de prévention durant la période. Selon le parlementaire, l’heure devrait être à la mobilisation et à la sensibilisation. À cet effet, il appelle les autorités concernées à prendre toutes les dispositions appropriées afin de faire une bonne gestion de la période. Entre-temps, M. Latortue indique qu’il a déjà entrepris des démarches auprès du ministère des Travaux publics en vue de démarrer avec d’importants travaux de curage et de drainage au niveau de la ville afin de faciliter l’évacuation des eaux de pluie et limiter les éventuels déferlements.

À présent, le constat reste très inquiétant, a-t-on observé. Des intempéries s’annoncent déjà, alors que les autorités n’ont pris aucune disposition pour protéger la vie de la population. « La situation est réellement préoccupante », a avoué le député.

La ville des Gonaïves est réputée vulnérable aux inondations. Quelques gouttes de pluie suffisent pour submerger la cité. La population gonaïvienne a horreur de cette saison. Les séquelles des ouragans Jeanne en 2004, Anna et Ike en 2008 se font encore sentir dans certains foyers.

En dépit de tout, la ville n’a tiré aucune leçon. Le laxisme des autorités en est la preuve selon certains observateurs.

Dieulivens JULES,

jdieulivens@gmail.com

Comments

comments

scroll to top