Accueil » Sport » Krishna Maurice est sacré champion et redevient numéro 1 national

Krishna Maurice est sacré champion et redevient numéro 1 national

19 avril 2017, 8:33 catégorie: Sport5 551 vue(s) A+ / A-

Le jeune tennisman Krishna Maurice avec son trophée et ses cadeaux.

/Photo courtoisie.

 

Le jeune tennisman Krishna Maurice reprend sa place de numéro 1 national de la catégorie des 18 ans en remportant le 3e championnat national. Son père et manager Job Joseph Maurice donne son point de vue sur la performance de son fils tout en présentant son agenda pour les mois à venir.

En décembre 2016, le jeune prodige du tennis haïtien Krishna Maurice avait perdu sa place de numéro 1 national de la catégorie junior parce qu’il n’avait pas disputé le 2e championnat national junior de la Fédération haïtienne de Tennis (FHT). Il a été, en terre floridienne, en stage à Extreme Tennis Academy. Après son retour le 26 janvier 2017, il a subi une intervention chirurgicale au niveau de sa cuisse gauche qui l’a éloigné des terrains pendant deux mois. Mais, le 4 mars, il a repris l’entraînement en vue de préparer le 3e championnat national est tenu du 13 au 15 avril à Pétion-Ville club. Avant le coup d’envoi de cette compétition, le père de Krishna, Job Maurice, également son manager, a déclaré au National que le mental de son fils est au beau fixe et qu’il a retrouvé son coup droit tout en ajoutant que son service est meilleur et qu’il est plus patient dans les échanges. Des progrès qui lui permettront de gagner le championnat et redevenir numéro 1. Krishna Maurice, de son côté, a annoncé la couleur en disant qu’il va démontrer à tous qu’il est le roi de sa catégorie tout en regrettant l’absence de Marc Garvens Annilus qui a été le numéro 1 en décembre dernier.

Effectivement, du 13 au 15 avril, à Pétion-Ville Club (PVC), l’étoile montante du tennis haïtien a démontré sa supériorité en battant tous ses adversaires en un set gagnant (6-2) jusqu’à la demi-finale. Mais, la finale s’est disputée en deux sets et il a eu pour adversaire, l’ancien champion de la 2e édition du championnat national J. Dominique Coicou. Krishna a dû sortir le grand jeu pour remporter le premier set 6-4. Mais, Coicou n’a pas pu reprendre pied dans le match et s’est incliné facilement 6-2. Ainsi, Krishna Maurice a repris son bien et redevient automatiquement le numéro 1 national.

 « Je l’ai prédit et j’ai démontré que je suis le véritable numéro national. J’ai travaillé très dur à l’entraînement pour être à mon meilleur niveau. Je remercie mes fans et spécialement mon père et ma mère qui m’ont beaucoup aidé mentalement sans oublier mon coach qui a fait un travail exceptionnel avec moi durant les entraînements », a déclaré le roi de la catégorie des 18 ans.

 Krishna veut participer au tournoi trinidadien

 En juillet prochain, la ville de Port of Spain accueillera un tournoi international pour les U-18, le jeune Krisnha rêve d’y participer afin de faire flotter le bicolore haïtien. Mais, son père a déclaré au National qu’il envisage de contacter la fédération sur ce dossier en vue d’envoyer deux représentants et permettre aux tennismen haïtiens de jouer en double.

« Je suis prêt à accompagner Krishna à cette compétition internationale grâce au support de Globo Sport de lele. Mais, je dois contacter la fédération pour lui suggérer d’envoyer un deuxième athlète pour permettre aux deux joueurs de s’aligner en double », a mentionné le manager tout en ajoutant que son fils doit retourner à Extreme Tennis Academy pour la période estivale dans le but de mieux préparer les rendez-vous internationaux de la COTECC.

Contacté par téléphone, Junior Étienne, président de la Fédération haïtienne de Tennis (FHT) a déclaré que celle-ci pourrait honorer les rendez-vous internationaux si elle a les moyens financiers tout en regrettant la non-participation de l’équipe haïtienne à un tournoi en terre salvadorienne.

 « La fédération envisage de représenter le pays durant l’été dans des compétitions internationales si nous avons les possibilités. Nous regrettons que nos joueurs des U-16 n’aient pas pu disputer, du 27 mars au 2 avril dernier, le tournoi qualificatif de Salvador parce que les autorités salvadoriennes ont refusé l’accès d’entrée à nos ambassadeurs bien qu’ils aient tous été munis d’un visa américain de cinq ans », a relaté le président Junior Étienne tout en mentionnant que le 3e championnat national des 18 ans de Pétion- Ville Club a été réalisé avec des joueurs venant de Port-au-Prince, Deschapelles, Plaisance du Sud et Petit-Goâve.

 Gérald Bordes

Comments

comments

scroll to top