Accueil » Actualité » Jean Henry Céant attendu vendredi au Sénat pour son énoncé de politique générale

Jean Henry Céant attendu vendredi au Sénat pour son énoncé de politique générale

12 septembre 2018, 11:02 catégorie: Actualité6 744 vue(s) A+ / A-

Jean Henry Céant

 

Le président de l’Assemblée nationale, Joseph Lambert, a procédé, le mercredi 12 septembre, à l’ouverture de la session extraordinaire devant conduire à la ratification du Premier ministre nommé, Jean Henry Céant. 21 sénateurs et 61 députés ont fait acte de présence.

Au terme de l’assemblée, le Premier ministre nommé, Jean Henry Céant, a été invité au Sénat de la République le vendredi 14 septembre pour la présentation de l’énoncé de sa politique générale. Pourtant, quelques heures avant la tenue de l’assemblée, le vice-président aux séances à la Chambre des députés, Caleb J. Desrameaux, avait indiqué qu’en raison d’un faux pas protocolaire, la séance en Assemblée nationale pour ouvrir la session extraordinaire n’allait pas se tenir, laissant croire que les députés ont boudé l’invitation.

Le président de la République, Jovenel Moïse, avait pris un arrêté, le mardi 11 septembre, pour convoquer le Corps législatif en session extraordinaire. Si Guichard Doré, l’un des conseillers du président de la République avait confirmé l’envoi d’une correspondance au Parlement, des parlementaires affirment qu’ils ont pris connaissance de cette décision par voie de presse. Ce qui, pour Caleb Desrameaux, est considéré comme un écart protocolaire.

« Le président a le droit de nous convoquer, mais il faut également une convocation signée par les présidents des deux chambres pour inviter les parlementaires à venir siéger. Il n’y a aucune friction entre les deux institutions, juste un problème de procédure, car la séance devait se tenir dans les 24 heures », avait expliqué le vice-président aux séances de la Chambre des députés, quelques heures avant la séance en assemblée.

Céant s’engage à redonner espoir au peuple haïtien

Dans le document de l’énoncé de sa politique générale remis aux deux chambres du Parlement pour ratification, le Premier ministre nommé, Jean Henry Céant, s’engage à redonner espoir au peuple haïtien. Un peuple, dit-il, qui attend aujourd’hui des résultats concrets et rapides. Le leader de Renmen Ayiti promet de s’attaquer à la corruption et rechercher ainsi la transparence dans les décisions étatiques. Par conséquent, le Premier ministre en attente de ratification envisage d’accorder une attention particulière à la finalisation des enquêtes sur l’utilisation du fonds Petrocaribe.

En ce qui concerne les dépenses de l’État, M. Céant s’accentue sur trois axes. Des dépenses pour la création de l’emploi, l’augmentation de la production nationale et le soulagement aux besoins des services sociaux de la population. M. Céant indique qu’il restera attaché aux grands axes prioritaires du quinquennat du chef de l’État haïtien, Jovenel Moïse.

Evens RÉGIS

Comments

comments

scroll to top