Accueil » Actualité » Haïti / USA: Les Haïtiens vexés par les propos discriminatoires de Donal Trump

Haïti / USA: Les Haïtiens vexés par les propos discriminatoires de Donal Trump

13 janvier 2018, 11:31 catégorie: Actualité, Dernière Heure6 535 vue(s) A+ / A-

Donald Trump a frappé fort. Le jeudi 11 janvier, en essayant de défendre son projet de limiter le regroupement familial face à certains sénateurs du Congrès américain, le président des États-Unis, Donald J. Trump, s’est laissé emporter en traitant plusieurs nations, dont Haïti, de » pays de merde ». Déjà, les réactions pleuvent. Mais, entre la position des citoyens et celles des autorités haïtiennes, les opinions sont partagées.

L’ambassadeur d’Haïti aux États-Unis, Paul Altidor, est sans doute le premier citoyen haïtien à avoir réagi face à des propos jugés désobligeants, clivants et même discriminatoires par la communauté internationale. Dans un communiqué de l’ambassade, le diplomate a fait savoir que Donald Trump est mal informé sur Haïti et sur le peuple haïtien en général. Puis, s’ensuivent les réactions de la Présidence et du ministère haïtien des Affaires étrangères (MAE) pour condamner cette dérive du président de la République étoilée. 

Tout en faisant un rappel historique des relations d’Haïti avec les États-Unis, le gouvernement d’Haïti croit qu’il y a lieu de comprendre qu’il s’agit une fois de plus, d’une véritable méprise, tant ces déclarations insultantes et répréhensibles ne correspondent en rien aux vertus de sagesse, de retenue et de discernement que doit cultiver toute Autorité politique investie de hautes fonctions. L’ancien président de l’Assemblée nationale, Youri Latortue, qui croit que le président américain a le droit de réformer son système d’immigration n’a le droit de juger, stigmatiser et rabaisser d’autres êtres humains parce que la couleur de leur peau est plus sombre que la sienne.

Depuis cette déclaration de Donald Trump, les réseaux sociaux s’enflamment. De même que les déclarations officielles, de simples citoyens ont abondé dans le même sens. Toutefois d’autres citoyens,  tout aussi vexés par les propos racistes et discriminatoires de monsieur Trump, s’en prennent aux responsables de ce pays qui n’ont rien fait pour épargner la nation de ces traitements indignes .

 Ces citoyens ont vertement critiqué les dirigeants haïtiens sur l’état physique du pays, sur le gaspillage des fonds du Petrocaribe, sur le comportement de l’ancien président Michel Joseph Martelly, sur la faillite du système judiciaire haïtien, la fermeture des facultés de l’université d’État d’Haïti (UEH), la corruption à grande échelle des hauts dignitaires de l’État haïtien, les internautes n’ont pas été cléments avec les autorités haïtiennes qui, disent-ils, ont réellement prouvé qu’ils sont des dirigeants de merde.

Le pire, affirment certains internautes, la colère et l’indignation des dirigeants haïtiens, c’est pour un moment. Ça va passer comme une lettre à la poste. Des pays d’Afrique ont déjà convoqué des diplomates américains sur leur sol pour clarification. Les autorités haïtiennes, de leur côté, ne font que s’indigner et dénoncer cette déclaration. Bien que le président Donal Trump a déjà effectué une sortie pour dénoncer la mauvaise traduction de ces propos, plusieurs citoyens haïtiens croient que c’est plus que jamais l’occasion de prendre conscience de l’état du pays et de travailler afin qu’Haïti puisse reprendre et sa place et sa fierté dans le concert des nations.

Evens RÉGIS

Comments

comments

scroll to top