Accueil » Sport » Haïti répond présent au rendez-vous de la Cazova!

Haïti répond présent au rendez-vous de la Cazova!

08 août 2018, 8:03 catégorie: Sport8 868 vue(s) A+ / A-

De g.à dr., le vice-président, Frantz Eddy Joachim, le directeur technique, Yves Larrieux et le capitaine Christian Toussaint.

 

La sélection haïtienne masculine sénior de volleyball est engagée dans le tournoi, organisé chaque deux ans par la Cazova pour la zone caribéenne. Elle laissera le pays le jeudi 9 août en direction de Curaçao avant d’atteindre le sol surinamien pour disputer la compétition du 10 au 15 août 2018.

Tous les deux ans, l’instance organisatrice des compétitions de la Caraïbe, Cazova, organise un tournoi en vue de mettre en valeur les talents de la zone tout en partant à la recherche du titre de champion. Comme à l’accoutumée, l’équipe haïtienne sénior masculine prendra part à la compétition avec un effectif de 12 athlètes qui se sont distingués au milieu de 26 qui ont entamé les préparatifs depuis plus de trois mois. Pour cette épreuve, Haïti n’a pas disputé des phases préliminaires, mais a gardé son rang au classement de la Cazova, qui la qualifie automatique. Le tournoi qui devait avoir lieu du 5 au 12, avec 8 équipes va finalement se dérouler avec cinq participants suite à des difficultés administratives auxquelles est confronté le pays hôte. Ce qui a généré le désistement de trois équipes, dont la Martinique et les Îles Vierges.

Le titre de l’édition 2018 va être disputé par cinq équipes, Suriname, hôte, la Barbade, le Bahamas, Trinidad and Tobago et la bande à Christian Toussaint. Emmenée par Yves Larrieux, l’équipe haïtienne a préparé le tournoi en trois étapes. Avec une première séance entamée depuis le mois de mai respectivement au gymnasium Vincent et au Centre sport pour l’espoir. Au cours de ces préparations, l’instructeur André Glaive a rejoint le groupe en vue d’améliorer le niveau et aider les athlètes à peaufiner leur automatisme. Le dernier, c’est un stage que les volleyeurs ont effectué en République dominicaine en vue de détecter les imperfections afin de pouvoir faire des ajustements. L’équipe de volleyball a enregistré deux défaites pour une seule victoire. Selon le directeur technique, également coach de l’équipe, Yves Larrieux, les Haïtiens sont conscients de leur niveau et ont vite compris qu’ils avaient d’autres efforts à consentir avant d’affronter ces nations.

Pour le capitaine de l’équipe, Christian Toussaint, les talents que possède cette équipe peuvent faire la différence. Le groupe est motivé, le moral est au beau fixe, confiant. « Nous avons beaucoup de potentialité et de détermination, après tant de préparations, nous sommes prêts à affronter les adversaires », a-t-il martelé.

En plus, seuls les athlètes, évoluant dans la Ligue haïtienne, composent la délégation haïtienne. Le choix est fait en raison de ces ligues qui sont plus actives et plus impressionnantes, car les aspects techniques qu’il fallait corriger ont nécessité des volleyeurs de grandes tailles. De ce fait, Christian Toussaint, passeur de l’équipe sera épaulé d’un autre passeur, quatre receveurs attaquants, trois bloqueurs, deux opposites et un Libero. L’encadrement technique est composé de Frantz Eddy Joachim, 2e vice président de la Fédération haïtienne de volleyball, qui jouera le rôle de team manager et du directeur technique à la fois coach de l’équipe. La délégation laissera le pays le jeu 9 août à compter de 19 h 30 en direction de Curaçao pour passer la nuit avant de rallier Suriname le vendredi 10 pour démarrer le tournoi. Le retour est programmé pour le 15 août.

Notons que le budget pour la participation d’Haïti au tournoi Cazova est de 25 mille dollars américains, provenant du MJSAC et de l’EDH, entre autres. Le support du ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique est évalué à 5 millions de gourdes, incluant également pour la subvention annuelle allouée à la Fédération.

Jessica Jean

Comments

comments

scroll to top