Accueil » Actualité » Haïti/Produits pétroliers: « Gaz la monte »

Haïti/Produits pétroliers: « Gaz la monte »

06 juillet 2018, 5:36 catégorie: Actualité, Dernière Heure7 651 vue(s) A+ / A-

Le Gouvernement vient de passer de la parole aux actes en publiant, sans surprise, le communiqué qui rend effective l’augmentation des prix du carburant à la pompe. Les nouveaux tarifs seront effectifs le samedi 7 juillet 2018, selon ce communiqué conjointement signé par les ministres du Commerce et des Finances, respectivement Pierre Marie Du Meny et Jude Alix Patrick Salomon.

« Conformément à la loi du 9 mars 1995 instituant le droitd’accise variable sur les produits pétroliers, les ministères de l’Économie et des Finances du Commerce et de l’Industrie avisent le public en général, les importateurs, les distributeurs et les consommateurs de produits pétroliers en particulier qu’apartir samedi 7 juillet 2018 les prix sont fixés comme suit : Le gallon de gazoline de se vend à 309 gourdes, le gasoil à 264 gourdes et le kérosène à 262 gourdes », lit-on dans cet avis.

Il faut noter une augmentation de 38 % sur le gazoline qui est passé de 224 gourdes à 309 gourdes alors que le Gasoil est augmenté de 47 % en passant de 179 gourdes à 264. Pour le kérosène, on note une augmentation de 51 %  en passant de 173 gourdes à 262 gourdes.

Moins d’une heure plus tard, le ministère des Affaires sociales et du Travail a publié la liste des nouveaux tarifs, révisés à la hausse, applicables pour le transport en commun.

La population a mal accueilli ces nouvelles dispositions. En moins de deux heures après la diffusion du communiqué, des barricades de pneus enflammé sont bloqué tous les axes de la zone métropolitaine, rendant la circulation impossible. Des commerces à Lalue et à Delmas ont essuyé des jets de pierre.

De Kenskoff à Gressier, la tension est montée d’un cran, ce qui annonce des mouvements sociaux violents dans les jours à venir.   Pour l’heure, les syndicats et les acteurs politiques n’ont pas encore annoncé leurs stratégies pour un retour souhaité au calme.

Comments

comments

scroll to top