Accueil » Actualité » Haïti / Office des postes – Vers l’implémentation du projet de franchise

Haïti / Office des postes – Vers l’implémentation du projet de franchise

09 juin 2015, 1:05 catégorie: Actualité1 105 vue(s) A+ / A-
Carel Alexandre et la délégation d’UPU. / Photo : J. J. Augustin

Carel Alexandre et la délégation d’UPU. / Photo : J. J. Augustin

L’Office des postes d’Haïti (OPH) veut se mettre au diapason sur  la voie de la modernisation. À cet effet, il entreprend les démarches permettant d’implémenter le projet de franchise dans le pays. À cet effet, une délégation de l’Union postale universelle (UPU) a  visité Haïti, le lundi 8 juin 2015.   

Lors de cette visite de quelques heures, le directeur général de l’UPU, Bishar Hussein et le directeur général de l’OPH, Clarel Alexandre se sont entretenus sur la nécessité d’établir le projet de franchise dans le pays et d’installer un coordonnateur régional à la tête de cette nouvelle initiative.

Etant donné que l’OPH dispose de plusieurs bureaux à travers les différentes communes du pays, l’Office a de préférence opté pour l’établissement d’un partenariat en signant des contrats avec des entreprises privées de la place où ladite institution placera des bureaux, a fait savoir le secrétaire général de ladite institution, Ruldolphe Bouillard.

La franchise, explique-t-il, est donc un contrat liant l’OPH aux entreprises. Celles-ci s’engagent à écouler des produits pour le compte de l’OPH, néanmoins elles bénéficieront d’un pourcentage sur chacun des produits vendus.  Cette démarche participe de la modernisation des services des postes à travers le monde, notamment en Haïti.

Le secrétaire général a informé que ce projet devrait concerner huit entreprises évoluant dans le pays.  Il a cependant affirmé que dans le cadre de son lancement, les autorités ont procédé  pour l’instant avec trois départements : Sud avec Cayes, Camp Perrin, l’Ouest et  l’Artibonite. Au fur et à mesure ,on octroiera des matériels  à ces entreprises pour qu’elles puissent disposer de tous les services qu’offre  l’OPH à la population de leur zone respective. Cette démarche, précise M. Bouillard, fait montre de la volonté des responsables de l’OPH à améliorer les services de ladite institution. Ces bureaux,dit-il, que l’on appelle « franchisés » vont également eux-mêmes  offrir ces services.

Se réjouissant de cette initiative, le secrétaire général n’a fourni aucune information relative au budget d’exécution de ce projet qui, dit-il, est financé par l’UPU. Prudent, il s’est gardé de révéler un chiffre du fait que l’OPH a démarré avec seulement trois bureaux. Il a indiqué ne pas vouloir actuellement en évoquer un qui soit partiel, alors que l’implémentation de ce projet de franchise concerne huit bureaux.

De plus, M.  Bouillard  a annoncé que l’UPU a appelé à la mise en place d’une coordination générale qui sera chargée de la gestion de ce projet.  Ainsi, il pourra jouer le rôle de courroi de transmission entre sa zone et le bureau central. Et les usagers pourront bénéficier de meilleurs services pour lesquels se mobilise l’OPH.

 

Reynold Aris

Comments

comments

scroll to top