Accueil » Culture » Haïti à la Foire du livre de Francfort

Haïti à la Foire du livre de Francfort

11 octobre 2017, 7:47 catégorie: Culture2 842 vue(s) A+ / A-

Fred Brutus et Lyonel Trouillot au stand de C3 Éditions à la Foire du livre de Francfort.

 

Depuis la nuit des temps, soit depuis l’invention de l’imprimerie, il y a cinq siècles, la ville de Francfort a choisi une période de l’année pour célébrer le livre. Il est vrai que Gutenberg a mis au point sa machine à multiplier les textes à Mayence, cité proche de Francfort.

La Foire du livre de Francfort est respectée pour sa longue et belle histoire, mais aussi par son statut de plus grande foire du livre du monde. Les chiffres de cette foire donnent le vertige : une programmation dense et éclatée pendant cinq jours, plus de sept mille exposants et une fréquentation qui va au-delà des trois cent mille visiteurs.

L’édition 2017, du 11 au 15 octobre, est une vitrine extraordinaire pour la langue française, car la France en est l’invitée d’honneur. Le président français, Emmanuel Macron, aux côtés de la chancelière allemande, a participé à la cérémonie d’ouverture et a pris la parole pour affirmer sa volonté de « défendre notre langue en ce qu’elle est une nation plus large que la France. Elle n’est forte que dans le multilinguisme ».

En réalité, les organisateurs de la Foire du Livre de Francfort ont donné une carte blanche à toute la francophonie, espace politique et culturel construit sur une large communauté de locuteurs en français. Pour preuve, le Prix des 5 continents, géré par l’Organisation internationale de la francophonie, a choisi Francfort et sa foire de remettre le prix de la cuvée 2017, ce mardi. Le Tunisien Yamen Manai est le lauréat de cette année pour son roman, « L’amas ardent », son troisième publié aux éditions Elyzad en Tunisie. Le Jury s’est transporté à Francfort pour l’occasion ; et parmi eux, notre compatriote Lyonel Trouillot et le prix Nobel Jean-Marie Gustave Le Clézio.

Dérogation à la tradition et à l’infidélité au restaurant Drouant, les jurés du plus important prix littéraire de la francophonie ont dévoilé, ce matin, à Francfort dans le pavillon français et ses deux mille cinq cents mètres, la deuxième sélection du Prix Goncourt.

La Foire du Livre de Francfort est un rendez-vous prestigieux qui attire des éditeurs, écrivains et journalistes d’une centaine de pays. Avec la complicité du Bureau international de l’Édition française (Bief), de l’Organisation internationale de la Francophonie (OiF) et du Centre national du livre (CNl) en France, des éditeurs haïtiens ont permis d’assurer la présence du livre haïtien au plus grand évènement mondial autour du livre. C3 Éditions et Legs Éditions proposeront pendant cinq jours la parole et l’imaginaire haïtiens aux lecteurs du monde entier.

Fred Brutus, fondateur de C3 Éditions estime que « Le livre permet à Haïti de mieux appréhender le monde et mieux se faire connaître des autres ». Une manière de faire voyager l’imaginaire et la pensée d’un peuple confronté tant des fois aux malheurs et à la bêtise.

Mirline Pierre, Fred Brutus, Lyonel Trouillot, à un titre ou à un autre, sont des invités de la Foire du livre de Francfort. Avec eux, Haïti et le livre haïtien ont tout à gagner.

La Rédaction

Comments

comments

scroll to top