Accueil » Culture » Le groupe Delgrès, moments intenses à l’IFH

Le groupe Delgrès, moments intenses à l’IFH

22 juin 2017, 9:05 catégorie: Culture3 944 vue(s) A+ / A-

La chanteuse Leyla McCalla et le chanteur Pascal Danae du groupe Delgrès.

/Photo : Rencontres des musiques du monde

 

Depuis le 16 juin 2017, les mélomanes haïtiens et étrangers sont gâtés par les affiches des Rencontres des musiques du monde. Le mercredi 21 juin 2017, dans la soirée, l’Institut français d’Haïti (IFH) a accueilli le groupe musical Trio Delgrès composé de trois musiciens. Le trio a fait plusieurs interprétations qui ont mis en valeur les chants et les danses de leurs ancêtres créoles.

Après le passage très remarqué de la chanteuse Leyla McCalla et son groupe qui a fait un carton sur la scène de l’Institut français en Haïti, le groupe Delgrès était invité à gravir le podium. Le chanteur Pascal Danae était accompagné de deux musiciens Baptiste Brondy à la batterie et Rafgee au sousaphone. Le trio a capté l’attention des membres de l’assistance.

Les différentes chansons ont été chantées en créole. Le public ne connaissant pas les paroles des chansons a été plutôt impressionné par le jeu des musiciens, la beauté de certaines mélodies et appréciait notamment le talent du batteur. Ce dernier, avec un savoir artistique indiscutable, maniait avec habilité l’instrument qu’il avait à sa portée sous les regards de Jean Bélony Murat dit Bélo et de Joël Widmaër du groupe Zèklè, présents dans l’assistance. Plusieurs morceaux tels que : « Respekte nou » et « Mò jodi » ont été dédiés en mémoire de Louis Delgrès, un héros des luttes anticoloniales qui combattit jusqu’à la mort le rétablissement de l’esclavage par Napoléon Bonaparte en Guadeloupe en 1802.

D’autres compositions ont été aussi interprétées par exemple « Sere mwen pi fò », « Ala ou nan mera », «Toujou renmen mwen » dédié au frère du chanteur Pascal Danae parti pour l’au-delà. Dans des couplets écrits avec des mots pleins d’amour, de tendresse, et de regrets, le chanteur s’est adressé à son frère qui était pour lui un rempart sur lequel sa vie s’appuyait. Cette chanson a été vivement applaudie. L’auditoire a surtout apprécié la sincérité et le lyrisme qui se dégagent dans le texte. Dans l’ensemble tout le concert était marqué par l’interprétation des chansons d’amour et engagés servies dans un blues bien trempé ouvert sur l’urbain et le monde.

Dans un entretien accordé au journal Le National, le chanteur Pascal Danae a expliqué le sens de certaines de ces chansons. « C’est un message de mémoire et d’amour. Car il est important pour nous autres de ne pas oublier les luttes menées par Paul Delgrès un soldat qui a donné sa vie pour le triomphe de la liberté et la fraternité entre les hommes. C’était important pour nous de mettre en lumière les aspects de sa vie. Et chanter également la vie de certains hommes aujourd’hui qui sont pour nous des héros de par leurs actions et leurs attitudes ».

À rappeler que le trio Delgrès est en tournée dans les Alliances françaises situées à Jacmel, aux Cayes, aux Gonaïves et au Cap-Haïtien durant tout le festival des Rencontres des musiques du monde.

Schultz Laurent Junior

Comments

comments

scroll to top