Accueil » Actualité » La grève des enseignants des Efacap se poursuit

La grève des enseignants des Efacap se poursuit

06 décembre 2017, 11:51 catégorie: Actualité2 610 vue(s) A+ / A-

Les Écoles fondamentales d’application/Centre d’appui pédagogique (Efacap) ne fonctionnent presque pas depuis environ un (1) mois, à la suite de la grève lancée par les enseignants.

 S’exprimant au cours d’une conférence de presse, ce mercredi 6 décembre 2017, les responsables du Regroupement des Enseignants du Fondamental pour une Éducation rénovée par des Actions nouvelles et solidaires (Referans), décident de maintenir la grève pour contraindre les décideurs du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) de plancher sur l’ensemble de leurs desiderata, à en croire, Jean Rony Jean Baptiste, l’un des dirigeants de REFERANS dans le département du Nord.

Critiquant la passivité du MENFP dans le traitement des dossiers relatifs aux EFCAP, les protestataires entendent se présenter en salle de classe dans la mesure où des mesures concrètes sont prises par les autorités pour résoudre de manière durable la crise en apportant des réponses définitives aux problèmes des EFACAP et des professeurs.

 Les enseignants revendiquent notamment des mesures administratives adaptées à la réalité du personnel des Efacap, une grille salariale plus équitable permettant aux professeurs des Efacap de bénéficier du même salaire qu’un professeur à plein temps travaillant dans un lycée, sans compter des lettres de nomination pour des professeurs, le paiement des arriérés de salaires et l’intégration des EFACAP dans l’organigramme du ministère de l’Éducation nationale. Ils réclament aussi la signature d’un protocole d’accord entre le MENFP et le Referans pour résoudre la crise qui sévit au sein des Efacap.

 Par ailleurs, les enseignants des différents EFACAP du département du Nord critiquent vertement le comportement discriminatoire dont ils sont victimes de ministère de l’Éducation nationale et du ministère de l’Économie et des Finances dans le cadre de l’ajustement salarial aux enseignants des établissements scolaires publics. <<nous n’avons reçu aucune augmentation salariale comme ce fut le cas pour les autres enseignants des écoles publiques>>, a indiqué Jean Rony Jean Baptiste, invitant les entités étatiques concernées à adopter des mesures relatives à la régularisation de la situation des professeurs.

Dans les différents Efacap du département du Nord, Limbé, Cap- Haitien, Grande-Rivière du Nord, Saint-Raphaël et Limonade, les élèves restent inactifs dans les salles de classe alors que les enseignants restent sur la cour, a constaté Le National ce mercredi.

En pleine période d’examen pour le premier trimestre, les institutions scolaires publiques dans le département du Nord ne sont pas en mesure de démarrer avec les épreuves à cause des bouleversements sociaux politiques constituant un obstacle au respect du calendrier scolaire.

 Hervé Délima

Comments

comments

scroll to top