Accueil » Actualité » Le gouvernement au Sénat de la République pour la présentation des feuilles de route sectorielles.

Le gouvernement au Sénat de la République pour la présentation des feuilles de route sectorielles.

20 avril 2017, 11:53 catégorie: Actualité4 256 vue(s) A+ / A-

Senat couverture

Le gouvernement au Sénat de la République pour la présentation des feuilles de route sectorielles.

 

Le Premier ministre, Jack Guy Lafontant, accompagné des membres de son cabinet, a répondu à l’invitation du Sénat de la République au cours d’une séance spéciale sur la présentation des feuilles de route soumises aux différents ministères sectoriels. Tous les ministres ont ainsi défilé sur la tribune du Grand-Corps en vue de présenter à l’attention des pères conscrits les différents éléments constituant leurs priorités dans le cadre de la conduite de l’action gouvernementale.

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l’action gouvernementale, le Sénat de la République a invité le Premier ministre et les ministres à une séance de discussion autour des actions qu’ils comptent mener conformément à l’énoncé de la politique générale présenté par le chef du gouvernement devant le Parlement. De la Planification aux Conditions féminines en passant par les Affaires étrangères, l’Éducation et la Formation professionnelle; la Justice et la Sécurité, l’Agriculture; les Travaux publics, la Culture, le Tourisme, la Santé, la Défense nationale, Environnement et autres, chaque ministre a eu l’opportunité de présenter sa feuille de route au cours de cette séance qui a réuni plus d’une vingtaine de sénateurs.

 Certaines priorités du gouvernent sont maintenant connues dans différents secteurs. Le ministre de la Planification et de la Coopération externe, Aviol Fleurant, a fait des annonces relatives à la reconstruction de certains bâtiments publics. La reconstruction du Palais national, du Palais de justice et du Palais législatif, des institutions symbolisant l’État dans son expression régalienne, figure parmi les priorités du gouvernement, selon le ministre de la Planification, précisant que 50 millions de dollars américains seront nécessaires à l’aboutissement de ces ouvrages. Déjà, le président de la République a déjà procédé à l’installation d’un groupe de travail chargé de produire des réflexions sur la reconstruction du Palais national.

Antonio Rodrigue, ministre des Affaires étrangères, prône la diplomatie des affaires conformément au voeu du chef du gouvernement faisant de la politique extérieure du gouvernement un vecteur de développement. Le ministère des Affaires étrangères, dans sa feuille de route, a pour mission de rechercher des opportunités qui permettront au pays de bénéficier d’échanges économiques et commerciaux favorables. Les ambassades et consulats seront de véritables agents de marketing pour promouvoir, au niveau international, les valeurs culturelles et artistiques ainsi que les opportunités d’affaires offertes par notre pays, a fait savoir le chancelier haïtien qui entend également restructurer les différents consulats et missions diplomatiques du pays à l’extérieur.

senat 1

Le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Heidi Fortuné lors de la présentation de
sa feuille de route au Sénat.

 

Quatre grandes priorités pour le ministère de la Justice

Le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Heidi Fortuné, a défini les grandes priorités de son ministère.

L’ancien magistrat dit vouloir s’attaquer en tout premier lieu au problème de l’insécurité foncière en Haïti. « Nous allons combattre sous toutes ses formes, l’insécurité foncière par l’application de sanctions à tout officier ministériel, officiers de police et magistrats qui auraient été impliqués dans des combinaisons empêchant aux propriétaires avérés de jouir pleinement de leur titre de propriété », a souligné le garde des Sceaux de la République qui dit vouloir se lancer dans une lutte sans merci contre la corruption et l’impunité : deux grandes priorités de son ministère. Durant son passage au MSJP, Heidi Fortuné dit vouloir appliquer « tolérance zéro » contre tous les corrompus et corrupteurs. » Que vous soyez noirs ou mulâtre, Haïtien ou étranger, policier, parquetier, ministre, les portes de la prison vous seront toujours ouvertes et à tous ceux qui auraient violé la loi », prévient le ministre sous les applaudissements des sénateurs.

 À côté de la lutte contre la corruption, le ministre de la Justice a également inséré dans ses priorités, la lutte contre la détention préventive prolongée. Pour juguler ce mal endémique dans le système judiciaire haïtien, l’ancien magistrat a promis de multiplier la tenue des assises criminelles et annoncé d’autres dispositions célères pour faciliter la distribution de la justice.

Au même titre que le ministre de la Justice, les autres membres du gouvernement ont aussi fixé leurs priorités. La séance a été très animée par des échanges entre les pairs conscrits et les ministres, chacun en ce qui le concerne. C’était aussi l’occasion pour les sénateurs de formuler certaines recommandations aux différents ministres pour une meilleure articulation de l’action gouvernementale.

 Noclès Débréus

Comments

comments

scroll to top