Accueil » Actualité » Le gouvernement opte pour une monnaie unique

Le gouvernement opte pour une monnaie unique

03 mars 2018, 10:41 catégorie: Actualité, Dernière Heure7 278 vue(s) A+ / A-
 Le gouvernement a apporté certaines précisions et informations complémentaires relatives au dernier arrêté presidentiel publié, le 1er mars 2018, portant sur l’obligation de  libeller toutes les transactions commerciales sur le territoire dans la monaie nationale. Le Premier ministre, Jack Guy Lafontant, accompagné du ministre de Commerce et de l’industrie Pierre Marie Du Meny, du gouverneur de la Banque centrale Jean Baden Dubois et du ministre de l’économie et des finances, Jude Alix Patrick Salomon ,a donné, le vendredi 2 mars, une conférence de presse pour éclaircir quelques points d’ombres de cette nouvelle mesure adoptée.
L’administration Moïse-Lafontant s’engage pour la cause de la gourde. « Désormais toutes les transactions commerciales telles que: l’achat d’un véhicule, d’un terrain, d’une maison, le paiement d’un loyer, et autres se font en gourdes sur tout le territoire national ». Cette décision a été prise en conseil des ministres après un examen méticuleux de la situation. « Nous prenons une telle décision parce que, notre mission c’est d’accompagner et de protéger la population », a déclaré le ministre du commerce et de l’industrie, Pierre Marie Du Meny en conférence de presse quelques heures après la publication de l’arrêté.
De son côté, le gouverneur de la Banque centrale ,Jean Baden Dubois a rassuré les détenteurs de comptes en dollar américain.  » l y aura toujours des comptes bancaires en devise étrangère comme ça a été toujours le cas  contrairement aux allégations mensongères qui circulent depuis la publication de l’arrêté », a informé le gouverneur précisant que seules les transactions commerciales sont concernées par cette décision qui vise à protéger la divise nationale.
Jean Baden Dubois, a rappelé, plus loin, que le décret de 1989 a clairement stipulé que les institutions financières peuvent ouvrir des comptes en devise étrangère pour leurs clients.
 Pour ce qui concerne les transferts d’argent,  le gouverneur de la BRH a bien précisé que les gens peuvent toujours recevoir leur argent en dollar américain.
Plus loin, M. Dubois a fait savoir que tous les contrats seront libellés  en gourde, à l’exception des prestataires de services étrangers de courte durée qui  puissent avoir un contrat en dollar américain pouvant faciliter leur voyage. 
Pas de panique.  Le gouverneur, d’un ton rassurant, a donne la garantie que le marché de change restera  inchangé. Car, dit-il,  cette décision a été prise afin de diminuer la pression et de freiner la recrudescence des agents de change. « Tout moun se yon ajan de chanj. Ce n’est pas normal » a fait savoir Jean Baden Dubois, soulignant au passage que les entreprises qui passeront outre de ce principe seront sanctionnées selon  la loi a déclaré fermement le gouverneur de la Banque centrale qui, pour l’instant, s’est réservé le droit de parler de la nature des sanctions prévues.
Parallèlement un arrêté d’application sera publié sous peu concernant les motifs, le délai et les sanctions prévues. À cela, s’ajoute le déploiement sur tout le territoire national d’un corps de brigadiers qui veilleront au respect et à la stricte application de cette mesure.
Jodel Alcidor

Comments

comments

scroll to top