Accueil » Actualité » Le gouvernement américain et L’OIM soutiennent la Police frontalière

Le gouvernement américain et L’OIM soutiennent la Police frontalière

12 mars 2018, 8:27 catégorie: Actualité5 672 vue(s) A+ / A-

Le gouvernement américain et l’Organisation internationale de la Migration (OIM) à travers une cérémonie spéciale, dans le cadre du projet « soutenir et renforcer la création de la Police frontalière d’Haïti », ont fait don de 5 véhicules Land Cruiser à la Police frontalière d’Haïti (Polifront). Ce don, selon les initiateurs du projet, va aider à l’amélioration de la capacité d’intervention des policiers de ce corps spécialisés.

La cérémonie de remise a eu lieu à Fort-Liberté au quartier général de la Polifront, le lundi 12 mars 2018, en présence de Michèle Sison, ambassadeur des États-Unis en Haïti, des autorités de la PNH dans les départements du Nord-est et du Nord, dont, les commissaires divisionnaires Fritz Saint-Fort (Nord- Est) et Jean Casévil (Nord), des policiers et des autorités locales. Dans son intervention, le représentant de l’OIM en Haïti, M. Fabien Sambussy, a félicité le gouvernement haïtien d’avoir créé cette unité spécialisée de la Police frontalière dans le but de combattre la criminalité, la migration illégale et la contrebande qui représentent un frein au développement pour Haïti.

Ce don est une deuxième étape dans un programme de soutien à la Polifront pour la rendre plus efficace sur l’ensemble de la zone frontalière a-t-il dit. Pour la représentante des États-Unis en Haïti, Michèle Sison, les États-Unis sont fiers de la coopération entre Haïti et la République étoilée dans le cadre du renforcement de la Police nationale : « le don de véhicules et accessoires accordés à la Polifront est un moyen en plus de soutenir la Police nationale d’Haïti », a-t-elle fait savoir. Par ailleurs, selon la diplomate, la PNH a la confiance de la Communauté internationale. Ainsi, a-t-elle réitéré la volonté des États-Unis à travailler avec le Gouvernement haïtien dans le cadre de la professionnalisation et le renforcement de la Police nationale.

Pour sa part, le responsable de la Direction centrale de la Police administrative (DCPA) Joany Canéus, représentant de la Direction générale à la cérémonie, a remercié le gouvernement américain pour le support logistique apporté à la PNH depuis sa création. Pour lui, ce geste permettra aux policiers de mieux s’acquitter de leurs tâches. Il promet de faire bon usage de ses véhicules tout terrain, tout exhortant les policiers de travailler pour fournir un service efficace à la population. Notons que la représentante des États-Unis en Haïti en a profité pour visiter les locaux logeant la Polifront et L’UDMO, en marge de la cérémonie.

Hervé Délima

Comments

comments

scroll to top